RPGK! - rpgkingdom.netRPGK! - rpgkingdom.net  
You play with fire, you get burned. - Magus, Chrono Trigger 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat ! ( connecté )
Coin des fans
Guestbook
Liens
Skins
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
RPG-Z
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Alpha-Emul


  

 

Critique OST Array

Critiques d'OST Critiques d'OST

Final Fantasy VIII [rpg]
(Ecrit le 01-04-2004 par Menear)
6 commentaire(s)



Final Fantasy VIII




:: Composition: Nobuo Uematsu
:: Arrangements: Nobuo Uematsu
:: Nombre de CD: 4



Comment aborder le « problème » ff8 sans parler de la bande son du jeu , il est vrai qu’elle ne se hisse pas au niveau de la composition de Mitsuda sur Chrono Cross ou encore des anciennes compo de Uematsu (FF4, 6 et 7). Elle n’est pas mauvaise, loin de là mais n’est pas exeptionnelle non plus...Rentrons sans plus tarder dans le détail de cette soundtrack.


CD1 :



Voilà un CD qui démarre plus que bien, puisque l’on débute directement avec le thème de l’intro (Liberi Fatali). Son côté très puissant et classique nous avait tous enchanté lors de la dite intro, et bien je dois dire que le plaisir est le même lorsque l’on est pendu à ses enceintes que lorsqu’on était les yeux à 5 cm de l’écran...On passe rapidement sur les pistes 3 et 4, sans grand interet, pour arriver au thème des combats. Je dois dire qu’il s’en sort plutot bien, ùêùe si je tends à preferer ceux d’ff7 ou ff6. Passons à la sixièmme plage, vraiment très belle, il s’agit de « Find your Way », s’il faut avouer qu’elle a nettement plus de gueule joué au piano seuleument (Piano Collection), on peut quand même passer quelques minuttes agréable en l ’écoutant. On oublie le thème du SeeD et on déboule sur nue autre petite merveille de ce CD, The Landing, car tel est le nom de cette sympatique piste, est vraiment très intensse. Si je me souvient bien c’est la musique qui couvre le débarquement au début du jeu. Je n’ai rien de plus a ajouter pour ce morceau, on enchaîne donc avec le suivant qui donne dans le style « flippant » au début et qui devient bien rapidement une musique d’ambiance des plus bannales. Le thème suivant est celui des boss, que dire à son sujet ? et bien, je le déteste, il est vraiment saoulant alors je ne vais pas plus en parler. On saute directement à la piste 16, qui est une sorte de remix de Eyes on Me en version Valse, je suppose donc que c’est la musique que l’on entend lors de la fameuse danse entre Squall et Rinoa, mais je dois dire que j ne m’en souvient plus alors.... Ensuite passons à la dernière piste « potable » du CD, à savoir le morceau que joue Julia au piano devant Laguna, il s’agit en fait de Eyes on Me, joué au piano, tout simplement... Voilà, c’est la fin du premier CD, un CD assez médiocre à l’exeption des sympathique Liberi Fatali, Find your Way et The Landing.


CD2:



Le deuxièmme CD commence assez moyennement avec My Mind, un morceau très moyen qui reprend, une fois de plus, le fameux thème Eyes on Me. La deuxièmme plage est plus sympathique et plus entrainante mais y a pas de quoi s’extasier non plus. Pour arriver à entendre un bon morceau sur cette galette on est obligé d ’attendre la piste 6 et le sublime thème d’Edea, calme et stressant à la fois, parfois joué au clavecin, ce thème est vraiment divin, pour une personnage qui ne l’est pas du tout. Passons ensuite à la piste 10 sympathique, mais peut être un peu trop répétitive à mon gout, dommages. On arrive ensuite à ce qui est sans aucun doute le plus beau morceau du CD avec le thème d’Edea (normal c’est un peu le même), j’ai nommé le Fithos Lusec Wecos Vinosec. En fait c’est le morceau qui accompagne la prade de Galbadia. Vraiment superbe. On passe les musiques inutiles pour arriver au thème du combat contre Edea (toujours à Galbadia), très beau lui aussi, mais on se rend compte que c’est aussi un morceau qui reprend le thème d’Edea, les trois plus beau morceaux du CD sont donc plus ou moins les mêmes...Le CD se finit par Ami un morceau calme et assez sympathique.


CD3:



On oublie la première piste pour commencer avec Retaliation, un petit passage assez sympathique tirée de je ne sais quelle FMV. La troisièmme piste est aussi assez sympa, sans plus...On arrive ensuite à la piste 5, calme et reposante, qui me rappelle un peu People Seized With Life de Chrono Cross (au début tout du moins). On saute les 5 pistes suivantes (avec le plus inaudibles des thèmes pour les chocobos que j’ai pu écouté) et on va rester un peu sur la sublime dixième piste, j’ai nommée The Oath. Une des plus belles musiques de toute la soudntrack qui en plus est différente des deux thèmes pricncipaux (Edea et Eyes on Me), ça fait du bien d’entendre un peu autre chose. Une très belle piste donc, qui aà tout de même plus de gueule sur le Piano Collection. Les pistes 11 et 12 sont marrantes, elles rappellent un peu le style de musqie que l’on retrouvaient dans le cinéma muet. C’est marrant mais bon, c’est pas le genre de musique que j’écouterais en boucle...On tombe ensuite sur la piste 17, vraiment cool (cela dit je ne me souviens abslument plus à quoi elle correspond...). On arrive à la fin du CD et, pour le clore en beauté, on y trouve le fameux Eyes on Me, chantée qui plus est. Une musique bien sympathique mais, je trouve, on est pas au niveau du merveilleux Radical Dreamers Without Taking the Jewel pondue sur Chrono Cross.


CD4:



On arrive à la fin de cette soundtrack avec le dernier CD qui commence sur un thème des chocobos version rock des plus agacantes...Le thème de l’airship, qui suit, est à peu près acceptable bien qu’il ne soit pas le meilleur de la série. Après trois thèmes sympa mais qui ne mérite pas vraiment que l’on s’y attarde dessus, on déboule sur le thème du chateau d’Ultimecia, vraiment bon, une musique qui ne peut être faite que pour un méchant-pas-beau au début et puis qui devient tout à fait calme et jolie apres quelque minuttes. Attention les oreilles car là on s’attaque aux thèmes des trois bossent finaux du jeu, alors autant vous dire que c’est du pure bohneur au niveau auditif. Le premier morceau (The Legendary Beast) est peut être le meilleur des trois, du moins c’est mon avis, il est puissant il en impose de part sa qualité de composition, le seul hic resité peut être dans les instruments utilisé, la qualité n’est pas très bonne et on se retrouve trop souvent dans le synté d’apres moi. Le morceau suivant est un tont en dessous de la piste précédente mais est bon quand même, un peu trop pesant et monotone peut être. On arrive ensuite AU thème du jeu, s’il ne fallait en garder qu’un ce serait celui ci, il n’a vraiment pas grand chose à envier au divin One Winged Angel. En fait cette piste est assez différente, elle débute avec des voix déformée des plus flipantes , puis on enchaine sur du piano pendant une bonne minuttes et demi avant d’être confronté à des rythmes plsu poussés et une partie bien plus techno (c ’est pas le mot mais bon). C’est donc le plous beau morceau du CD, la suite est assez sympa avec le thème The Successor et le Ending Thème qui reprend une foix de plus (de trop ?) Eyes on Me avant de laisser la place au thème final « habituel » des FF.

Voilà donc pour ce qui est de cette soundtrack qui est, je trouve, vraiment très moyenne...


Menear

 
 
Fin page Fin page