RPGK! - rpgkingdom.netRPGK! - rpgkingdom.net  
I will hunt them down. I will destroy them all! Destroy! Destroy! Destroy! - Kefka, Final Fantasy VI 
 
 

Dragon Ball

Introduction
L'histoire
L'univers
Les personnages
Les produits dérivés
Akira Toryama

La légende du roi...
Les cheveux blonds...
Shenron et les...
Le Kaméhaméha

Les Saiyens
Les Nameks
Mythologie et Dieux
Les niveaux
Les fusions
Les mystères
Les objets
Les Kanjis
Chronologie

Artworks
Gifs Animés
Scans mangas

21 commentaire(s)
Retour dossiers

 

Dossier dragon ball auteur

Dragon Ball Akira Toryama

Je vais vous présenter ici Akira Toryama, l'auteur et papa de Dragon Ball, qui fut une de ses principales séries. Ce mangaka talentueux naquit le 5 avril 1955 dans la préfecture d'Aichi à Tokyo. Il se trouve être passionné pour le dessin, et se retrouve très tôt dans le milieu artisitique. En 1974, il entre dans une école supérieure pour étudier le dessin dans la publicité. Lassé peu après de cette branche artistique, il se consacre dès 1977, à la bande-dessinée. Il est alors embauché chez le plus gros éditeur japonais, à savoir Shueisha où il donnera naissance à sa première oeuvre en 1978, dans le magazine Shonen Weekly Jump. Sa bande-dessinée, du nom de Wonder Island ne connût pas un gros succès, mais lui permit d'entrer dans le cercle des mangakas japonais, et de le faire poursuivre sur cette voix. Wonder Island est l'histoire d'un jeune soldat, qui doit enquêter sur la disparition de certaines personnes. Le point commun à toutes les bandes-dessinées d'Akira Toryama, est qu'elles se déroulent dans le même monde, avec un environnement similaire. C'est comme cela que l'on retrouve Arale, tiré du manga Dr Slump dans un passage de Dragon Ball. Par la suite, il créa son propre atelier de travail, le Bird Studio. Maintenant, après cette brève introduction de ses débuts, nous allons voir en détails ses créations dans le temps dans un historique allant de ses débuts jusqu'en 1994.



Akira Toryama se représente surtout, et notamment dans Dragon Ball,par une caricature de lui-même.

:: Un mangaka très productif

Après "Wonder Island" et "Wonder Island II", Akira Toryama inventa, en juillet 1979, un manga du nom de "Tomato Girl Detective". Dès juillet 1980, avec son nouveau manga "Dr Slump and Arales Chan", Toryama connut un bref succès. Ce manga s'étala sur 18 tomes, et fut même adapté en version télévisée. En mars 1980, il publia "Pola et Roid", qui raconte l'histoire d'un jeune conducteur de taxi. Un peu plus tard, en décembre 1981, il donne naissance à "Escape", où il s'inspire des héros américains. En mars 1982, il sort "Mad Matic", une histoire très humouristique puisqu'elle met en scène la vie quotidienne de deux souris portant des noms de marques commerciales connues. Il va ensuite écrire sa première histoire d'amour, nommé "Pink", qui sortit en octobre 1982. Il enchaina par la suite avec d'autres séries telles "Chobit" en février 1983 (une histoire de petite fée), "Dragon Boy" en juin 1983 (qui posera les bases de la série Dragon Ball puisque l'histoire mettra en scène un jeune garçon devant protéger une princesse à l'aide d'un dragon), "Maru Saku Gekiyo" en juillet 1983 (qui n'est autre qu'un simple receuil des mini-histoires produites par Toryama), "The Adventure of Tongpoo" en novembre 1983, pour arriver finallement en novembre 1984 à son premier tome d'un de nos mangas cultes, "Dragon Ball". Sa série débuta dans le magazine Jump, puis sortit en 41 volumes. Elle fut l'objet de nombreuses adaptations télévisées et cinématographiques. Dragon Ball fut très aprécié par le public puisqu'il mélange de nombreux thèmes que l'on retrouve souvent dans les mangas: amour, violence, humour, et aventure



Toryama donne rarement des photos de lui-même...

En mai 1986, c'est une nouvelle page qui se tourne pour Toryama, puisqu'il est embauché chez Enix pour le chara design des personnages du premier "Dragon Quest", qui deviendra rapidement un véritable phénomène vidéo-ludique au Japon. Il sera également l'auteur de "Dragon Quest la Revanche de Daï", appelé plus communement chez nous, "Fly". Il publia en novembre 1986 "Monsieur Ho", puis en février 1987, bossa sur le second opus de la série des "Dragon Quest". Il sortit son premier et seul manga érotique en avril 1987, sous le nom de "Lady Red". Il poursuivit son périple par "Sonchoch" en février 1988, toujours en tant que chara design pour "Dragon Quest 3" en février 1988, pour ensuite sortir un second livret regroupant ses mini-histoires nommé comme le premier tome "Maru Saku Gekiyo". Il sera également l'animateur d'une émission de télé appelé "Apple Pop" où il y présente l'ensemble de ses créations. Il invente "Mamejiro" en aout 1988, qui met en scène un jeune garçon qui est près à se mettre du côté du mal pour la simple et unique raison que son père ne voulut pas lui acheter une glace. Akira Toryama écrit et dessine "Clar Skier Karamaru" en févirer 1989 qui n'est autre qu'une version futuristique du petit chaperon rouge. Une autre page se tourne dès avril 1989 pour Akira Toryama. En effet, c'est à cette date qu'est diffusé pour la première fois, Dragon Ball Z. Il va dès lors connaitre un succès fou de par le monde. Il participera par la suite à l'adaptation télévisé de la série "Dragon Quest" en décembre 1989. En janvier 1990 sort un receuil d'illustrations réalisés par Toryama, nommé "Toryama The World". Il continuera à être le chara design pour toute la série des "Dragon Quest", et encore aujourd'hui où l'on retrouve son talent dans les productions actuelles. Il poursuit avec les sorties de "Dub And Peter" et de "Go Go Ackman". En septembre 1994, on pourra (pour finir dans cet historique) retrouver Akira Toryama dans une très grosse production qui connut un succès fou à l'époque (et encore aujourd'hui ;-) ), j'ai nommé Chrono Trigger, où il travailla biensur en tant que chara design (on reconnait bien son trait hein ;-)).



Outre le dessin, Akira Toryama aime bien peindre et monter des petits figurines ;-)

:: Un coup de crayon empli de talent

Akira Toryama a l'habitude d'adapter le graphisme du manga à son scénario pour que tout colle parfaitement et créé une ambiance agréable et logique. En effet, on peut remarquer des traits très arrondis dans Dr Slump tandis que dans Dragon Ball, son trait est plutôt angulaire, ce qui renforce vivement la violence et l'impression de puissance qui se dégage des personnages. En ce qui concerne les scènes de combats, il précise qu'il ne possède aucune documentation, juste des souvenirs des films de son enfance qui l'ont marqués. Il prend par contre modèle sur des plans réels en ce qui concerne les objets et véhicules pour ensuite y rajouter sa touche personnelle. Pour la création des personnages, Toryama précise qu'il pense d'abord à l'ambiance générale et au scénario pour ensuite seulement avoir une ébauche des personnages pour qu'ils soient vraiment en accord parfait avec le manga.



Et outre le dessin et le montage de figurines, notre auteur aime faire des sorties en vélo ^^ .

:: Pour conclure...

Pour conclure, Akira Toryama est l'un des magakas des plus connus actuellement pour son célèbre manga Dragon Ball. C'est aussi son plus gros travail, où il inventa pour sa série une mythologie et un univers propre au manga. Rien ou presque n'est laissé au hasard dans son travail. Par exemple, les couleurs du kimono de Sangoku sont oranges pour faire une simple référence aux moines Shaolins chinois. Tout est très structuré et son trait si particulier a positionné sa plus grosse production qu'est Dragon Ball, au stade de manga culte, que chacun doit connaitre. Aujourd'hui Akira Toryama continue à produire des mangas cours tels "Alien X" ou "Cowa". Il a également sortit un manuel expliquant comment dessiné un manga, sous le nom de "l'apprentit mangaka". Sur ce va s'achever cette biographie de ce talent du manga ;-) en esperant qu'elle vous aidera mieux à le connaitre.