RPGK! - rpgkingdom.netRPGK! - rpgkingdom.net  
Hey! That's cheating. Take it back. - Id, Xenogears 
 
 

Gensômaden Saiyûki

Introduction
La légende
Background
L'histoire
Les personnages
Résumés épisodes
Techniques...
Les noms
Kazuya Minekura
A vendre
Les musiques
Crédits

Wallpapers
Artworks

25 commentaire(s)
Retour dossiers

 

Dossier gensomaden saiyuki

Gensômaden Saiyûki

Gensomaden Saiyuki

Metteur en scène : Hayato Date
Structure scénaristique de la série : Katsuyuki Sumizawa
Scénaristes : Katsuyuki Sumizawa, Daiho Yajima, Yagyô Yamato
Character Designer : Yûji Moriyama
Directeur artistique : Yûji Ikeda
Directeur des effets sonores : Ichi Kôkuwa
Effets sonores : KSS
Musiques : Motoi Sakuraba
Animation : studio pierrot
Collaboration à l’animation : Group Tack
Produit par TV Tôkyô Dentsue et Studio Pierrot
License française : Declic Images

Gensomaden Saiyuki
(de gauche à droite et de haut en bas) Yaone, Dokugakuji, Hakkai, Gôjo, Ririn, Kôgaiji, Sanzô et Gokû. Les quatre méchants sont à gauche et les quatre gentils sont à droite… (notez que cela n’a absolument aucun rapport avec mes opinions politiques XD)

-----------------

« Quand le chaos régnait encore sur le monde, il était un pays où monstres et humains vivaient en paix : la source des civilisations et des religions : Tôgenkyô. Mais une énergie négative en provenance de Tenjiku, loin à l’Ouest, s’est répandue sur le ce pays et les monstres ont perdu la raison… »

Bienvenue dans le monde de Gensômaden Saiyûki…


Gensomaden Saiyuki

Voyons… par quoi vais-je bien pouvoir commencer… Ah oui, une présentation générale de l’anime, histoire de vous expliquer un peu à quoi nous allons avoir affaire… Gensômaden Saiyûki est un shônen assez peu connu du public français (très loin d’un Dragon Ball ou même d’Evangelion), d’ailleurs je l’ai connu il y a deux ans lors d’une soirée manga à Lyon où ils ont diffusé les trois premiers épisodes de la série télévisée… Et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de lui consacrer un dossier, parce qu’il vaut vraiment le détour…


Historique…

A la base, Saiyuki est un manga dessiné par Kazuya Minekura dont le premier tome vit le jour en 1997 au Japon dans le magazine GFantasy. Il comporte 9 tomes et sa trame se base sur une légende chinoise. En 2000, les aventures de Sanzô et son groupe de dépravés ont été adaptées en série télévisée par les Studios Pierrot pour TV Tôkyô, laquelle a connu un tel succès au Japon qu’elle fut sacrée meilleur anime de l’année 2001. Par ailleurs le personnage de Genjo Sanzô a été nommé meilleur personnage masculin la même année… Devenue la coqueluche des japonais, la série connut deux saisons, l’une de 26 épisodes, l’autre de 24 épisodes, ainsi qu’un film nommé ‘Requiem’ et deux OAV. Si le film et les OAV n’ont pas quitté les frontières du pays du soleil levant, il n’en est pas de même pour la série TV dont les deux saisons sont parues en France en VOST sous forme de deux coffrets. Actuellement Kazuya Minekura est en train de publier ‘Saiyuki Reload’ et la troisième saison de l’anime, également nommée ‘Saiyuki Reload’ pour l’occasion, vient de paraître au Japon, elle comporte 26 épisodes. Elle n’a pas encore été annoncée pour la France mais elle paraîtra probablement bientôt. A noter pour la France qu’un pack collector contenant l’ensemble des deux saison avec plein de bonus vient de sortir, et que la série est diffusée en VF (aaahhh quelle horreur !!! ahem excusez moi… lol) sur la chaîne câblée ‘mangas’. Bienvenue dans la ‘Saiyûki mania’…

Scans Gensomaden Saiyuki
Scans du magazine GFantasy

De quoi ça parle…

Le scénar’ se base sur la légende chinoise « Hsi Yu Chi » (Voyage vers l’Ouest) mieux connue sous le nom de « Légende du roi des Singes ». Ainsi un haut moine portant le titre de ‘Sanzô ’ j’ai nommé… Genjo Sanzô, accompagné des trois amis Son Gokû (tiens donc…) Sa Gojyo et Cho Hakkai part vers l’Ouest en empruntant un petit dragon blanc qui se transforme en Jeep (cherchez pas à comprendre…) afin d’empêcher la résurrection du démon taureau Gyûmao. Un anime d’action ponctué de nombreux combats entre nos héros et leurs ennemis (les résurrecteurs de démon taureau… si si, c’est très bien payé comme job lol) mais il y a également beaucoup d’humour même si la deuxième saison est un peu plus dark que la première. Si l’animation n’est pas la meilleure qu’on ait pu voir (beaucoup de plans fixes) les personnages quant à eux sont très travaillés, avec leur lot de postures classes, de personnalités torturées et de passés troubles… D’ailleurs le scénar’ se concentre davantage sur le passé et les relations entre les différents personnages que sur le voyage lui même, qui s’éternise un peu (76 épisodes pour traverser un pays… quand même…) Mais je n’en dirai pas plus, je développerai tout ça dans les différentes rubriques du dossier…

Gensomaden Saiyuki
Les quatre héros : (de gauche à droite) Cho Hakkai accompagné de son Dragon Blanc, Genjô Sanzô, Sa Gôjo et Son Gokû

La conclusion de l’introduction.

Bon, je vais m’efforcer au cours de ce dossier de vous donner une vue la plus globale et détaillée possible du phénomène Saiyuki, et si après l’avoir lu vous ne courez pas acheter les coffrets à la Fnac du coin, c’est soit que vous les avez déjà, soit que j’ai mal fait mon boulot, parce que croyez moi, cet anime est terrible !!! (houlà je m’emporte… du calme, du calme…) En tout cas bonne lecture ;)
Attention : les rubriques « personnages » et « épisodes » peuvent possiblement contenir des spoilers, donc si vous ne voulez pas gâcher votre plaisir en découvrant la série, ne les lisez pas tout de suite…


Strawenix