Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)  
I'm your boss, kupo! - Mog, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 
Coin des Fans Fanfictions - CidKain's "Le Somon des Anneaux"

Prologue - Un anneau pour l'élu
          Texte affiché 376 fois >> Poster un commentaire (8)
          (Ajouté le 04/11/2004)
 
 

Deux siècles après la naissance de Jésus Christ, dans la Scandinavie, au milieu des conflits dans l'Europe, naissait, dans les profondes forêts enneigées, un jeune elfe noir. Son visage était pur, ses yeux blancs et ses cheveux blonds laissaient voir cette pûreté dont il était emprunt. Ses parents l'avaient prénommé Somon.

Le jeune Somon grandit sous la tutelle de toute sa famille et de son village natal. Toute cette communauté ne lui apportait qu'amour et joie... Jusqu'au jour où Somon, à sa majorité, décida de mettre en pratique un phénomène qui l'avait toujours fasciné, la magie noire. Somon avait toujours été secrètement et sans aucune raison attiré par le mal, les ténèbres... Ainsi, il commença à apprendre par lui-même en cachette des sorts de magie noire, et intensifia les entrainements à l'épée que lui donnait son père. Il se rendit alors compte qu'il était différent des autres, qu'il avait un potentiel grandement supérieur à tous. Ainsi, à dix-huit ans, il devint le plus puissant guerrier du village, plus puissant même que son père, considéré comme le meilleur combattant du village...

Mais à dix-neuf ans, lors de son anniversaire, Somon entreprit alors un acte terrible... Il tua tout son village... Femmes et enfants compris... Après ce massacre sans raison, Somon se trouva face à son père, dernier survivant de l'horreur, et le fixa.

PERE DE SOMON : "Somon... Mon fils... Pourquoi ? Nous t'avons tant donné !..."
SOMON : "... Mmm, je sais ce que tu penses. Mais je n'ai aucune explication à te donner... Non, tu ne peux comprendre la raison de cette acte..."
PERE DE SOMON : "P... Pourquoi ?"
SOMON : "Je vous tue froidement, vous à qui je suis cher... Car c'est ma simple volonté..."

Somon esquissa un sourire diabolique et prononça une incantation. Il absorba alors l'âme de son père... Froidement...
Il n'y avait ni haine, ni joie dans son comportement, aucun sentiment... Somon n'agissait pas ainsi par la folie... Son comportement ne s'expliquait tout simplement pas. Il brula son village, puis partit.

Somon vécut en ermite durant prêt de mille ans, loin des problèmes du monde gouverné par les humains, qui pourchassaient alors tous les non-humains, condamnant ces derniers à s'exiler. Somon s'instruisait toujours plus par le simple contact avec la nature. Sa maîtrise de la magie et de l'épée étaient sans égal, son intelligence, son charisme et sa beauté étaient très importants. Le souvenir de l'évènement passé lors de ses dix-neuf ans s'était estompé, il ne s'en souvenait plus et vivait sereinement.
Un jour, une jeune elfe noire croisa son chemin. Elle s'appelait Kira, et était d'une grande beauté, qui ne laissa pas Somon indifférent. Il l'aborda et rapidement il se créa des liens entre les deux elfes noirs. Pour la première fois de sa vie, Somon tomba amoureux. Cet amour était réciproque, et c'est avec sa nouvelle compagne que Somon partit s'installer quelques mois pus tard dans un lieu paisible, toujours aussi loin de la civilisation humaine.

Un beau jour, Kira tomba enceinte... Somon était alors très perplexe. En effet les humains organisaient de plus en plus de battues afin d'éliminer les "monstres", et les elfes noirs en faisaient toujours partie. Il décida alors avec Kira de cacher leur enfant dès sa naissance, afin de le protéger, car malgré sa puissance, Somon craignait de par malheur il ne puisse défendre son fils de tout...

Ainsi, le 23 Juin 1426, naquit le fils de Somon, qu'il prénomma Rems. Il lui inculqua son savoir des armes et lui fit perdre conscience grâce à un rituel magique. Lui seul pouvait réveiller Rems, lorsque le moment sera venu. Somon cacha son enfant dans un endroit secret de la forêt, à l'bari de tous, lui laissant pour toute identité un médaillon avec le prénom Rems gravé à l'intérieur...
Comme il l'avait prédit, il fut rapidement pourchassé par les humains et s'enfuya avec sa femme... Ils erraient toujours et toujours ; Somon préférant ne pas tuer trop d'humains pour rester discret...

Après plusieurs années de fuite, Somon apprit qu'il aurait un second enfant... Et en effet, quatorze ans après la naissance de son premier fils Rems naquit le 25 Septembre 1440, CidKain, son second fils. Mais lorsque Somon le vit, son sourire s'effaça. Derrière ce visage angélique à souhait de nouveau né, Somon ressentait le froid, la haine... la mort... Prétextant à sa compagne qu'il voulait à nouveau protéger son fils, il lui fit subir le même rituel qu'à Rems, mais ici dans le but de l'empêcher de faire du mal. Somon était conscient que CidKain se réveillerait un jour, quand le charme se romperait... Il glissa donc autour de son coup une chaine dans laquelle était enfilée une bague que Somon avait forgé lui-même, afin de le reconnaître lors d'une future rencontre...

SOMON : "Nous nous reverrons, nous sommes liés par le sang et la magie. Quand nous nous retrouverons, j'espère faire de toi un allié, mon fils... plutôt que d'avoir à abattre la chose immonde que tu es..."

Cependant, Somon fut traumatisé par la vision que lui avait donné son fils... Il ne fit plus rien, il était obsédé par cette vision, il ne parlait plus, ne se nourissait plus... Kira était très soucieuse à propos de Somon et faisait ce qu'elle pouvait pour le ramener à la raison... Elle se risqua à sortir seule de la maison... Mais quand la garnison de soldats humains entra dans sa propriété, Somon ne s'en rendit pas compte... Il était ailleurs, il ne ressentait pas ce qui se passait autour de lui... Seul le cri déchirant de Kira le réveilla, et il vit alors sa femme allongée sur le pas de la porte, le corps transpercé de part en part... Elle était morte, et déjà les soldats s'approchaient de Somon.

Le déclic fut instantané... Le sang et le mana de Somon se mirent à lui brûler le corps, ce dernier hurla et se jeta sur ses agresseurs, les tuant à mains nues... Il arrachait viscères et muscles de l'un, gelait les organes ou faisait bouillir le sang des autres... Le résultat dut atroce... Tous baignaient dans leur sang, et seul, Somon restait debout. Il emporta le corps de Kira à l'extérieur avant de détruire sa maison par le feu...

Somon décida alors de faire payer les humains... Lentement il préparait un plan, et attendit le tout début du troisième millénaire pour devenir alors un homme politique discret parmi les autres... Discret mais efficace. Il avait étudié l'humanité durant les cinq cents dernières années, et grâce à son charisme, il était devenu à cette époque le plus doué des politiciens...
En Janvier 2038, il devient le principal acteur politique de l'Union Européenne, et le 27 Janvier il fait un coup d'Etat surprenant pour finir, trois jours plus tard, souverain de toute la planète grâce à la toute puissance de la magie.

La population mondiale était terrifiée. Tous les anciens dirigeants durent se rallier de force pour devenir des vassaux de Somon sous peine d'être exécutés... Somon avait créé une armée constitué de créatures diverses en quête d'argent ou d'invocations diverses... Il était le maître incontestable de la Terre... Il fonda alors une nouvelle cité dans le territoir de l'ancienne Suisse, qu'il appela Somidgar, qui fut alors désignée comme capitale mondiale. Somon était désormais l'empereur du régime dictatorial de la Terre.

Dans les appartements de sa tour, au soixante-sixième étage, Somon comtempla alors son empire...

SOMON : "Le mal m'a poursuivi toute ma vie... Il m'a pris mon village natal, il a pris mon second enfant, il a pris ma femme... Maintenant, c'est moi qui le contrôle... Je vais maltraiter ces sales humains pour leur intolérance hors du commun ! A leur tour de fuir dans les forêts !!"

Le temps passa, condamnant les humains mais aussi les autres races telles que les elfes, les nains, et même les ogres et trolls qui étaient finalement devenues des victimes du joug de Somon, à s'allier pour résister au tyran, celà durant des centaines et des centaines d'années...
 



Le 27 Février 4023, à des lieues de Somidgar, un elfe sortit du ventre de sa mère et entra en pleurant dans le monde terrible qui lui était destiné comme pour tous les autres enfants. Cependant, cet elfe n'était pas n'importe qui... Ses parents le prénommèrent Finwë, prénom courant chez les elfes, qui s'accordait bien avec son nom : Filagwenwë. Au même instant, très loin, dans les forêts enneigées de la Scandinavie, là où son père l'avait caché, CidKain s'éveilla brusquement...

Dès ses premières années, Finwë fit preuve de dons incroyables. La magie était très présente en lui et sa force était d'ores et déjà gigantesque. A 10 ans, son intelligence suprenait tout le monde et à 20 ans, Finwë devint si puissant que la nouvelle de son existence se propagea aussi vite que la rumeur comme quoi il serait l'être qui pourrait débarasser la Terre de Somon...

Somon réagit à celà et ordonna le massacre de Finwë et de tout son clan en 4045. Finwë s'étant absenté durant ces opérations tragiques, c'est totalement horrifié qu'il découvrit son village rasén sa famille et ses amis sauvagement torturés puis tués, entassés sur un bûcher tout juste éteint par le froid du pays. En état de choc, Finwë jure sur sa vie de venger celles des siens, en tuant Somon. La nouvelle se propage très rapidement, et le peuple considère désormais Finwë Filagwenwë comme l'élu de la Nature.

Les nombreux petits groupes de résistance contre Somon se rallient à Finwë pour créer un ordre de rebelles du nom très original de "La Résistance" >_< , organisme qui fit par la suite de très nombreuses batailles contre les troupes de Somon...

Après 1500 ans de combats acharnés au travers le monde parmis lesquels il rassembla plus d'hommes qu'il n'en perdait, Finwë, ne supportant plus l'attente, voulait frapper à la source de la tyrannie : Somidgar.
Alors qu'il cherchait et avait déjà rassemblé quelques êtres très puissants parmi ses troupes pour faire un assaut secret sur la tour elle-même de Somon, il rencontra deux êtres, un moggle et un elfe noir, qui arrivaient comme des fleurs au milieu du campement. L'elfe noir paraissait perdu et tenait le mog par la main, qui lui, semblait très vif d'esprit. En mesurant la force du moggle, Finwë semblait avoir trouvé un volontaire potentiel plus qu'excellent pour sa mission... Mais alors qu'il s'avançait vers le duo, il stoppa net sa marche...

FINWË : "Ce... C'est impossible... ??? Cet elfe dégage une puissance magique proche de..."

Mais le moggle coupa net ses pensées en ouvrant le dialogue.

MOGGLE : "Salut à toi, maître Finwë !"
FINWË : "Euh... Salut... A qui ai-je l'honneur ?"
MOGGLE : "Moi c'est Gunn ! Je suis un moggle comme tu peux le voir, mais je peux prendre forme humaine pour mieux exploiter mes capacités au combat !"

Gunn se transforma en un jeune homme d'environ 17 ans.

GUNN : "Et lui, c'est CidKain !... Du moins, je pense, c'est ce qui est écrit sur sa bague."
FINWË : "Il est muet ?"
GUNN : "Oh... non... Quand je l'ai trouvé, il errait dans une forêt à plusieurs centaines de kilomètres au nord d'ici. Il était dans le même état que tout de suite, mais..."
FINWË : "Mais ?"
GUNN : " Bah... Disons qu'on a été attaqués à plusieurs reprises par des brigands tous plus mauvais les uns que les autres, mais à une des attaques, je fus en mauvaise posture à cause d'une mauvaise chûte... Je fus blessé un peu partout, et tout à coup CidKain ordonna d'un voix forte aux brigands de déguerpir. Ils n'ont pas vraiment obéi vu qu'ils se sont finalement jetés sur lui... Et là... J'ai vu ses yeux devenir entièrement rouges, et... ...."
FINWË : "Quoi ?!"
GUNN : "... Eh bien, chacun a eu droit à une mort différente, mais toujours affreuse... Explosion d'organes, immolations, projections... CidKain, lui ne bougeait pas ! Il se contentait de murmurer des incantations ! J'avais aussi peur que les brigands, crois-moi !
FINWË : "....... Mon dieu... Et... Et après ?"
GUNN : "Après ? Il est redevenu dans cet état. Il lui arrivait de murumurer ton nom. J'ai eu droit à "Finwë... Finwë Filagwenwë..." pendant tout le trajet, alors je me suis dit que si je voulais qu'il arrête de débiter la même chose à longueur de journée, il valait mieux te l'amener... Tu penses pouvoir le rendre dans un état à peu près normal ?"
FINWË : "Mmm... Je ne sais pas, mais tu as bien fait de me l'amener. Quant à toi, tu me semble réellement très puissant ! Veux-tu te joindre à nous ?"
GUNN : "Comme tous les êtres vivants, les mogs sont persécutés par Somon. Si je suis ici, c'est en tant que représentant de la communauté des mogs. C'est donc avec joie que je te rejoins, maître Finwë !"

Finwë esquissa un sourire en entendant cette réponse. Il se tourna vers CidKain et le prit par le bras.

FINWË : "Gunn, je vais m'occuper de CidKain. Mais avant, laisse moi te présenter mon groupe d'élite dont tu vas désormais faire partie."

Finwë s'écarta et laissa sortir trois étranges personnages d'une tente immense. Gunn distingua un archer humain, un elfe noir épéiste, et c'est en levant la tête assez haut qu'il en conclut qu'il y avait également un demi-ogre immense portant une lourde hâche tout aussi immense et certainement inaccessible à un humain ou quoi que ce soit de plus petit que ce... géant.

FINWË : "Voici Rems Mana. Il maîtrise parfaitement toutes sortes d'épées et hallebardes."
REMS : "Salut à toi, Gunn."
FINWË : "Vient ensuite Cyril, alias Dj, meilleur archer que quiconque, et même meilleur que notre élite elfique !"
DJ : "Yo petit moggle ! Ravi d'te rencontrer !"
FINWË : "Et enfin, voici Ghorghor Wallace, alias Wallou, qui fait tout dans la finesse en matière de boucherie."
WALLOU : "Mmm..."
GUNN : "Bah.... salut all !"

Finwë avisa les quatre guerriers.

FINWË : "Vous êtes ceux qui sont désignés pour attaquer secrètement l'infrastructure même de la tour de Somon. J'ai ressenti votre force et je suis persuadé que vous pouvez faire le poids. Celà me permettrait de continuer à mener le front ici, avec nos autres hommes."
DJ : "N'est-ce pas toi l'élu ? Le seul qui peut terrasser Somon ? Si nous y allons, nous courrons à une mort certaine !"
WALLOU : "Pff... Foutaises que cette histoire d'élu... Je n'y crois pas, et il est clair que Finwë est assez lucide pour ne pas se considérer comme l'élu.
FINWË : "... Je t'avais sous-estimé, Wallou... Tu es à la hauteur de ta réputation de chef de guerre très intelligent..."
GUNN & DJ : "Quoi ?!"
FINWË : "Je ne pense pas être l'élu, je pense plutôt être un prophète qui vient annoncer à Somon son déclin imminent, mais c'est grâce à tous que nous y arriverons, et c'est vous qui le renverserez !"

Gunn réfléchit quelques secondes...

GUNN : "Ca me va."
WALLOU : "Ouais..."
DJ : "C'est ok !"
REMS : "....."

Rems dormait... >_<

FINWË : "Putain, mais quel boulet... .... Bon, réveillez-le pour qu'il aille dormir, et faites de même, il se fait tard !"

Finwë partit en tenant CidKain par la main. Ce dernier tenait plus d'un légume que d'un sorcier, mais Finwë sentait sa puissance... Une force magique si puissante... Gunn avait raison d'avoir peur de lui. Son potentiel immense n'était pas encore maîtrisé, mais le jour où cette maîtrise sera acquise, il vaudra mieux être son allié que son ennemi... Finwë S'assit dans sa tente, en face de CidKain. Il voulait tenter de lire ses pensées, mais échoua. La barrière psychique de CidKain était impressionante... Mais alors qu'il réfléchissait, CidKain redressa soudain la tête...

CIDKAIN : "Finwë..."
FINWË : "... ?? Oui ?"
CIDKAIN : "Finwë, je t'ai enfin trouvé..."

Il y avait dans la voix de CidKain quelque chose de menaçant... Soudain, CidKain se jeta sur Finwë, qui ressentit alors une grande douleur à la main gauche. Pendant que Finwë dégainait son glaive de l'autre main, CidKain recula vivement.

CIDKAIN : "Calme toi... Et permet-moi de te remercier, Finwë Filagwenwë, élu de la Nature, de m'avoir réveillé..."
FINWË : "Quoi ??"

Finwë regarda sa main. CidKain avait enfilé sa bague sur un doigt de Finwë.

CIDKAIN : "Cette bague est destinée à celui qui terrassera Somon. Elle te guidera à lui comme lui à toi, j'en suis convaincu."
FINWË : "..."
CIDKAIN : "Cette guerre n'a que trop duré. L'état dans lequel j'étais ne m'a pas empêché de ressentir une haine totale envers Somon. Je veux t'aider et mettre tout mon talent dans cette attaque que tu prépares..."
FINWË : "Je ne comprends pas... Pourquoi étais-tu dans cet état, et depuis quand ?"
CIDKAIN : "Depuis toujours, aussi loin que remonte ma mémoire... Malheureusement, ma mémoire est assez déficiente. Tout ce que je sais, c'est que lorsque j'ai entendu ton histoire, j'ai tout fait pour te trouver. Ce n'est pas un hasard si j'ai accompli mon voyage. Je veux t'aider, je veux aider la vie à s'épanouir sans Somon... Si ça continue, son emprise restera présente indéfinimment..."
FINWË : "Bien... Eh bien, allons dormir. Nous établirons un plan de l'assaut demain."

La nuit dut différente pour tous... Finwë songeait au pouvoir de CidKain qui lui semblait très anormal ; ce dernier rêvait de trouver Somon, car il sentait que ce dernier avait suffisemment de savoir pour le renseigner sur son passé... Le tuer n'était pas sa priorité absolue. Gunn, lui, pensait à sa copine moggle, Mogra, et voulait qu'elle le voit triomphant de sa mission, et fonder avec elle une famille au sein d'un monde sans tyrannie. Dj souhait juste réduire à néant Somon pour que le paix revienne ; Wallou souhaitait éventrer lui-même Somon pour toutes les atrocités qu'il avait commises ; quant à Rems, il rêvait qu'il dormait... >_<

Le briefing fut organisé le lendemain. Avant de retrouver les autres, Finwë s'adressa seul à seul avec CidKain.

FINWË : "CidKain... Je dois te dire que tu n'es pas ordinaire, tu as quelques chose de très spécial en toi, qui fait que je te crains autant que je t'apprécie... Mais je sais ce que tu es, et je veux te prévenir, que si dans le futur, on doute de toi, on t'insulte, on te blâme... N'écoute pas... Tu ne dois te fier qu'à toi-même, je sais que tu peux le faire, et je suis certain que tu peux défaire Somon."
CIDKAIN : "Tu... Tu penses vraiment tout ça ?"
FINWË : "Oui..."
CIDKAIN : "Même pour Somon ?"
FINWË : "Même pour Somon, Cid. Crois en toi, crois y autant que certains n'y croiront pas, crois y autant que certains croient en moi..."
CIDKAIN : "D'a... D'accord Finwë..."
FINWË : "Allez viens, rejoignons les autres !"
CIDKAIN : "D'accord."

CidKain était à la fois heureux et inquiet par ce que Finwë venait de luire dire. Il avait un mauvais pressentiment...

Finwë, après avoir été chercher Rems qui ne s'était pas réveillé >_< , annonça à tous qu'il avait décidé d'envoyer CidKain en premier, pour le faire rejoindre quelques minutes plus tard par les autres.

FINWË : "Bien ! Je vous souhaite bonne chance à tous, je prie la Nature pour votre salut ! Je sais qu'à vous cinq, vous pouvez y arriver !"
LE GROUPE : "OK !!"

Tel fût envoyé le groupe vers la tour du terrible Somon... Tel fût envoyé le groupe vers la libération de la planète...
 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->