Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)  
Am I a butterfly dreaming I'm a poet.... Or a bowling ball dreaming I'm a plate of sashimi ? - Doreen, Chrono Trigger 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 
Coin des Fans Fanfictions - Crim's "DarkWatch - La Societé Secrète"

Chapitre 3 : Auztra
          Texte affiché 66 fois >> Poster un commentaire (0)
          (Ajouté le 8/01/2006)
 
 

Après être entrés dans Auztra, je fus assez surpris de voir que les humains n'étaient plus beaucoup, et travaillaient tous d'arrache-pied pour le compte d'un seul et unique homme, un tyran, un vieux fou, d'après les dires de Eagle. Mattson, qu'il s'appelait. C'était l'homme qu'ils avaient aperçus avec les vampires, en train de mâchouiller son cigare.
Le convoi que nous avions suivis était entré dans un entrepôt, et les quelques vampires qui l'avaient escortés s'était volatilisés. Apparemment, Auztra n'était pas un lieu qui tolérait les hybrides... pourtant, notre mission à présent était de détruire cette ville. Pourquoi ? Eagle détenait sûrement la réponse. Je lui fis part de mes doutes au plus vite. Il sembla réfléchir quelques instants.

"Ecoute moi, Mattson est dangereux. Il a un tas de relations dans les environs, dont la plupart des bêtes de la cité de Dranelis et les Reapers. Il a le contrôle de toute la région, et compte bien s'emparer de Darkwatch puis de la planète. Ceci avec l'aide de ces monstres, mais aussi de tous les hommes soumis à sa volonté, que tu vois autour de toi."

Il renifla en regardant autour de lui.

"On ne peut pas se permettre de laisser ce psychopathe continuer ses activités nucléaires. On va devoir trouver un plan pour dégommer les usines de fabrication."

Sur la route, nous croisâmes un mineur noir d'une trentaine d'années qui avait l'air un peu fatigué, assis sur le bord de la route brûlée, au pied d'un bâtiment peu accueillant. Eagle lui tendit la main pour l'aider à se relever. L'homme le remercia.

"Je... me nomme Lance Jagger... je suis né à Dranelis, pas loin d'ici, vous devez connaître ? La ville a été contaminée il y a six ans et très peu de civils en ont réchapper. Les rares survivants n'étaient que des repas en sursis pour les multiples créatures qui peuplent maintenant la vieille cité en ruine. Un fiasco !
Pourtant, j'en ai réchappé... avec une vingtaine d'hommes que j'ai mené jusqu'aux montagnes... un... miracle... un vrai miracle.
Malheureusement on a été embarqués par des mercenaires, ils nous ont envoyés dans une putain de prison à haute-securité, Butcher Bay... la plupart de mes compagnons ont pourris là-bas. Et puis on a été envoyés ici, pour aider Mattson à fabriquer ses armes. Ce vieux con s'est allié avec toutes ses bestioles maudites qui ont envahies la quasi-totalité de nos terres. L'hérésie !"

Il se tut, alluma une cigarette et tira vigoureusement. Il posa ensuite son regard sur moi, puis sur Jayce et enfin Igor. Il revint sur Eagle.

"On a pas beaucoup de visiteurs ces temps-ci... à part les vampires, ça fait deux mois qu'il y a pas eu de nouveaux venus. Je vais pas vous demander ce que vous foutez ici, c'est pas mes affaires. Mais si vous avez besoin de renseignements, mon ami Roy Thunder pourra peut-être vous aider, il connaît Auztra mieux que quiconque ici... il est là-bas, dans l'entrepôt après le pont.

Bonne route, perdez-vous pas!"

Eagle le remercia à son tour, puis nous fit signe de continuer sur la route calcinée où seuls les bruits d'outils et de machines perçaient le silence tendu. Le ciel était noir et une atmosphère de désastre régnait. Nous passâmes un pont, et arrivâmes dans un grand square rempli de mercenaires et autres marchands. L'allée principale nous mena devant un immeuble piteux, mais éclairé, à l'inverse de tous les autres. Ce devait être le quartier général d'Auztra. Mais il faisait nuit, on ne voyait pas vraiment les inscriptions sur les murs et les panneaux.

Un garde s'approcha vers nous. J'entendis un flingue se charger derrière moi. Je me retourna et fit signe à Jayce de se calmer. Eagle s'avança, en bon leader.

"Nous venons voir Roy Thunder, le responsable des armes, pour une affaire qui nécessite d'être éclairée."

"Bien. Il est dans son bureau avec Deewers, au troisième. Deux hommes vous accompagneront." répondit l'homme, l'oeil méfiant.

On entrait accompagnés de deux clampins armés, qui nous lâchèrent au troisième étage. Pourtant, on était toujours armés. Apparemment, ils s'en foutaient. Toujours est-il qu'on toqua à la porte au fond du couloir, et un jeune homme d'une vingtaine d'années nous ouvrit. Quand il vit qu'il était en face de quatre hommes armés, il se décala contre le mur sans broncher. Eagle fit un signe de salutations à l'homme qui se trouvait devant le bureau au fond de la salle.

C'était un homme mal rasé et mal habillé, le jeans trop grand, sans ceinture, avec de vieilles chaussures marron dont l'une ne possèdent plus de lacés. Il tenait à la main une bouteille de Gin pratiquement vidée de son contenu. Il rangea sa bouteille dans la poche de gauche de son vieux blouson laid et sale, après en avoir absorber une dernière gorgée. Il semblait assez stupéfait d'avoir de la visite, et fit signe à Deewers, le jeune homme, de sortir. Celui-ci ne se fit pas prier.

"Vous êtes Roy Thunder?" demanda Eagle sans aucune nuance dans la voix.

"Ouai... ouai, j'suis Roy, et après? C'est Mattson qui vous envoie?"

"Non, pas du tout, nous venons d'arriver... nous avons besoin de renseignements."

L'homme le regarda quelques instants, puis s'affala dans son siège en vérifiant que la porte était bien fermée. Il se moucha dans un vieux torchon et soupira.

"Vingt ans... vingt ans que j'suis ici, à la tête des armes, à m'occuper des importations d'artilleries lourdes, des saloperies nucléaires qui nous viennent tout droit de ces bestioles rouges. Vingt putains d'années que je crèche ici, sous les ordres de Mattson, comme un vulgaire pantin... Vingt putains d'années que je réduits à feu et à sang les villes des alentours, à contre-coeur... MERDE!"

Le poing de Roy avait tapé contre le bois du bureau, faisant voler un tas de feuilles au passage. Des larmes coulaient sur ses joues creusées par l'alcool. Il me faisait pitié. Contre tout attente, Igor s'approcha de lui, et lui posa une main sur l'épaule.

"Vos ploblèmes son' lésolus..."

Roy le dévisagea, mais avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, Eagle prit la parole :

"Oui, Roy. On est là pour vous sortir de cette merde. Vous et tous les mineurs. Demain, vous serez libres... vous avez ma parole."

Le visage du vieil homme sembla s'illuminer.

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->