Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)Le meilleur du RPG avec des news, tests, articles, wallpapers, roms, artworks. Venez faire un tour sur nos forums ;-)  
I will hunt them down. I will destroy them all! Destroy! Destroy! Destroy! - Kefka, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 
Coin des Fans Fanfictions - Demential Asylum's "Full Motoko Panic"

Chapitre 1 - L'enfer sur terre
          Texte affiché 169 fois >> Poster un commentaire (2)
          (Ajouté le 13/11/2004)
 
 

Ailleurs. En tout cas pas ici.


Motoko s'éveilla par strates successives, reprenant peu à peu le contrôle de ses sens... Les informations restaient diffuses. Elle pris conscience de son corps, de ses perceptions tactiles. Etrangement, elle avait la très nette sensation d'être debout. Ses mains reposaient sur une surface froide et dure... probablement métallique. L'air véhiculait une odeur mélangée de transpiration, de fumée... Et aucun doute, il faisait chaud. Trop chaud.

Sa vision encore trouble ne lui donnait que peu d'indices. Des lumières dansantes multicolores... Des silhouettes brouillées et mouvantes... D'abord étouffés puis clairs, elle réussit également à percevoir des sons. Des cris... et une musique étrange, désagréable, d'où perçaient quelques paroles dénuées de sens. Les ombres semblaient se trémousser de manière grotesque au rythme de cette cacophonie...

L'enfer, Motoko en était certaine à présent. Tous les éléments étaient réunis... Ce chat démoniaque l'avait certainement envoyé dans un des cercles les plus reculés...
Une plainte interrogative s'éleva soudain devant elle.

Voix étrange : ooooon aaaooooo èèèèèèè iennnn cèèèèèè ièeeeee???

Sans doute un démon.... Etrangement, cette voix étaient rassurante, presque familière. Certainement un envoûtement démoniaque. Motoko préféra l'ignorer, laissant ses sens lui apporter plus d'information...La voix devint un peu plus claire à présent.

Voix étrange : Bon alors... Elle vient cette bière???

Motoko s'éveilla brutalement. Ses sens, enfin limpides, la ramenèrent brutalement à la réalité. De toute évidence, elle était derrière un bar. Un peu plus loin une troupe d'individu se trémoussait sous quelques spots colorés, à côté de quelques palmiers déplumés... La nuit l'empêchait de voir plus loin, mais elle discerna le côté d'un bâtiment en béton, ainsi que quelques tentes.
L'odeur de fumée venait de la cigarette qui oscillait entre les lèvres du "démon"... a ceci près que ce n'était pas "exactement" un démon.

Motoko : Que?!!! Kitsune??? C'est toi???

Kitsune [d'une voix... imbibée] : Bah... oui c moi... madamme Aoyama! J'vouuuus aime bein, moa... Z'êtes ma barmaid prééééfééérée...

Motoko : barmai [glups]. Mais on est où là???

Kitsune [légèrement avachie sur le bar] : baaaah. Au camping de Grouillu les bains! Pourquoi?....waaaa! Elle est aussi bourrée que moi mamzelle Aoyama... et fait attention ton paréo est en train de tombeeer...

<evil kuroneko : mais qu'est ce que?! Kuroneko! Tu te fous de moi ou quoi?! C'est quoi cette transition à la con?! C'est CA son cauchemar?! C'est débile!!!! Je passe pour quoi, moi maintenant! Comment du peux oser faire ça a ton double schizophrénique?! Kuroneko, espèce de sombre abrut/
<kuroneko [s-b] : Continues ta phrase evil, et tu finis figurant dans buffy contre les vampires...>
<evil kuroneko : pfff...Pfff... po juste....>




Voix du DJ [sortant des hauts parleurs] : Hummmm... zuper zoirée ze zoir!! On viens de s'écouter Jean pascal de la star académaille! Ouais! Ça pulse ça... ok... super! et now on enchaîne avec François Valery... Et... Je vous rappelle que notre Zuper barmaid zera là pour présider l'élection de Miss camping! Yeah! C super! Ok...

Ignorant ces paroles inintelligibles, Motoko préféra s'évanouir, ce qui après tout -et vu les circonstances - n'était pas une si mauvais idée.


Un peu plus tard, quelque part dans un sombre camping d'une ville inconnue, derrière un bar.

La jeune kendoka se réveilla, brutalement arrosée par un liquide frais.

Kitsune : oouuups! J'ai faait tomber ma bière. Paardon mamzelle aoyama.

Laissant son entraînement guider ses actes, Motoko se releva immédiatement, portant la main à son katana... qui malheureusement n'était pas à sa place. Qui plus est, elle n'était pas vêtue de son costume traditionnel, mais plutôt d'une tenue légère. En tout cas beaucoup trop légère à son goût.

Motoko [reprenant ses esprits] : Kitsune! Qu'est ce qui c'est passé? Pourquoi je porte ces... ces... trucs (c'est indécent!).. Et... Pourquoi on est là?

Kitsune : hum... je sais pas... j'ai séchééé les cours de philo... gnaaaa...

Motoko : Que? Mais non!!! Hinata! Tu te souviens?! La pension!

Kitsune : Hinaataa ? sékoiça?

Motoko : C'est pas vrai!

Sur ces bonnes paroles, Kitsune se laissa tomber mollement sur le bar, plongée dans une intense contemplation du bol de cacahuète qui gisait là.... Soudain sortit de nulle part un nouveau meuglement quasi incompréhensible

DJ : Plus que cinq minuteuhhhhhhhhhhhh avant l'élection de miss campinggggggggggueuh

Comme en réponse à ce cri, deux individus assis non loin de là meuglèrent à leur tour, puis retournèrent à leur occupation : vider leur verre.
Motoko réprima un frisson et tenta de réveiller Kitsune qui s'était maintenant endormie, sans doute du fait de sa profonde méditation...

Malheureusement, Coups de balais , seaux d'eau , appels de la bière , rien n'y faisait , Kitsune était irrémédiablement "ailleurs". Sans doute dans un état de plénitude impossible à atteindre pour le commun des mortels.
Attirés par l'étrange scène les deux individus suspects cités précédemment se rapprochèrent... Dans leurs yeux brillait une flamme bizarre. Un mélange entre alcool , stupidité et volonté.
Le plus proche se pencha dans un mouvement vif, et s'adressa à Motoko...

1er type... alias kuroneko [s-b] : heu... saluuuut toi... t'es nouvelle ici?

Motoko [n'appréciant pas du tout cette intrusion] : Qu'est ce que?! Mais z'êtes qui tous les deux!

Kuroneko [s-b] : bah... peu importeuh. Moi c'est Kuroneko et lui c'est Kitsune-sama...c koi ton p'tit nom?

Motoko : Misérables alcooliques!

Kitsune (pas sama ^^ la vraie Kitsune :P) [qui ouvre soudain un œil] : gneuu? Meuh non chuis pas alcoolique... rhhhaaaaa [et se rendort]

Kuroneko [s-b] : "misérablealcoolique" beuh c pas terrible comme prénom.. y t'en voulaient tes parents?

2ème type... alias Kitsune-sama : Bah ch'uis sur que c des petits joueurs , il avaient bu une demi-bière et pis ça a donné ça comme résultat...

Motoko [s'emparant d'un balai et le dressant au dessus de sa tête] : Koaaaaaaaa!!!!!!!!!!! Ô ZANGA/

Kuroneko [s-b] [la coupant dans son élan] : Hého! Fait gaffe hein! On est les auteurs de cette fic, *hips* alors si t'es pas gentille...

Kitsune-sama : Hé hé! Elle a pas l'sens de l'humour l'autre...

La voix <barrissement?> abrutissante qui sortait des hauts parleurs interrompit une nouvelle fois le dialogue.

DJ : Plus que quelques secondes avant l'élection de MiiiiiIIIIIIIISSSS Campiiiing! Que les candidates s'avancent! Et nous attendons Miss Aoyama pour présider les réjouissaaaances!

C'est alors que les deux auteurs de cette nullissime fanfic empoignèrent chacun de leur coté Aoyama Sama et l'emportèrent jusqu'au podium ou allait se dérouler l'élection de.............euh de koa déjà?

Evil Kuroneko [caché derrière un arbre] : De Miss camping!!! bakaaaaaaaaaaaaaa!

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->