<i>Titre original :</i> &#12456;&#12524;&#12513;&#12531;&#12479;&#12523;&#12472;&#12455;&#12524;&#12452;&#12489; <i>Ann...<i>Titre original :</i> &#12456;&#12524;&#12513;&#12531;&#12479;&#12523;&#12472;&#12455;&#12524;&#12452;&#12489; <i>Ann...  
You play with fire, you get burned. - Magus, Chrono Trigger 
 
Top page  
Accueil
Forums
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

RPG Soluce
Cybe-RPG
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
Final Fantasy Ring
RPG-Legends
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 

Article japanime Array

Articles Japanime Articles Japanime

Erementar Gerad
(Ecrit le 20-05-2005 par Strawenix)
9 commentaire(s)



Titre original : エレメンタルジェレイド
Année : 2005
Studio : Xebec
Episodes : 25 minutes diffusés sur TV Tokyo (6 sortis)
Teams de fansub : Zen’Yaku (Français, excellente team !), Eval Powar (Anglais) etc.
Site officiel : http://www.erementar-gerad.com




Staff :

Character Design : Hori Takeo
Directeur : Ueda Shigeru

Bande-son :

OP : Forever… (Savage Genius)
ED : Yakusoku (Kuroda Michiro)
OST : Kajiura Yuki



Images de l’OP


Doublages :

Cisqua : Mizuki Nana
Coud Van Giruet : Ishida Akira (vu dans Gundam Seed – Athrun)
Kulweet Envatilia (Kuea) : Suzuki Naoko
Reverie Metherlance (Ren) : Takahashi Mikako
Rowen : Ueda Yuji



Images de l’ED



Introduction

Récemment je vous ai fait un topo sur les animés en cours de diffusion et, horreur, j’ai oublié le meilleur du moment ! Erementar Gerad – prononcez, d’après les katakana, Erementaru Jerèedo- diffusé en ce moment au Japon, est, définitivement, une petite qui monte. Certains parlent même de futur phénomène, à l’image de Naruto (ou d’Evangelion, enfin je préfère me dire ça…)… 6 épisodes sont sortis en ce 16 mai 2005 et déjà toutes les teams de fansub se ruent dessus. D’ailleurs laissez-moi faire un peu de pub : en ce qui concerne les teams françaises Zen’Yaku est très certainement la meilleure ! Le genre ? Un brin Shônen, et surtout très Fantasy. Au premier épisode, on se croirait presque dans Final Fantasy IX avec un ciel à perte de vue, des bateaux volants et une superbe équipe de pirates. Apparemment à la base c’est publié dans comic Blade, Masamune. Bref, laissez-moi plutôt vous présenter cette petite merveille, assurément mon nouvel animé préféré ^^



A gauche, un artwork de Ren, à droite, un dessin tiré de Blade



Histoire

Bon. Déjà, il va être difficile de remplir ce paragraphe, vu qu’en 6 épisodes il est difficile de se rendre compte de la qualité d’un scénario. Au moins, vous serez sûr de ne pas avoir de spoilers. Le héros se nomme Coud Van Giruet, et il fait partie d’un vaisseau de pirates de l’air. Il est jeune, très gaffeur, il ne sait pas piloter et il aspire à plus de reconnaissance de ses pairs. Lors du vol d’un vaisseau d’aristocrates (celui qui ressemble au vaisseau de Djidane), ils récupèrent une sorte de grand cercueil doré, qui est censé renfermer un trésor très rare : le Septième Trésor de l’Arbre Scintillant. Or, il se trouve que ce trésor est un réalité une jeune fille nommée Reverie Metherlance (Ren). Coud libère Ren de son cercueil et décide de la protéger contre tous ces gens qui veulent s’emparer d’elle. Or, parmi les gens qui la recherchent se trouve une organisation nommée Arc Aile, qui a envoyé Cisqua, Kuea et Rowen chercher Ren. Après une négociation infructueuse et un combat contre d’étranges ninja, le vaisseau pirate s’écrase et les cinq personnages se retrouvent sur la terre ferme, sans le sou. C’est ainsi que commence leur voyage, vers l’Edil Garden pour Ren et Coud, et vers le quartier général d’Arc Aile pour Rowen, Kuea et Cisqua.



De gauche à droite : Coud, le vaisseau pirate, le cercueil de Ren, les trois de l’Arc Aile



Les Edil Raid

Comme je l’ai dit dans l’histoire, Ren est un trésor très convoité. Pourquoi ? Parce que c’est une Edil Raid. Les Edil Raid sont des femmes non humaines et possédant un Erementar Gerad (une gemme) quelque part sur leur corps. Lorsqu’elles fusionnent avec un humain, elles se transforment en arme puissante qui détruit tout sur son passage. Et Ren est non seulement une Edil Raid, mais en plus elle est la dernière descendante de la lignée des Metherlance, se qui fait d’elle une arme encore plus puissante que les autres… Kuea est également une Edil Raid, qui fusionne avec Rowen. La légende dit que les Edil Raid sont nées dans l’Edil Garden, un lieu légendaire où tout le monde trouve la paix.
Pour fusionner, les Edil Raid chantent une incantation avec leur humain, puis entrent en eux pour devenir une arme accrochée à leur bras. Une Edil Raid ne peut fusionner qu’avec un seul humain tant que celui-ci est vivant.
Evidemment, tous les gens avides de pouvoir (comprenez : les méchants) souhaitent posséder une Edil Raid pour accroître leur puisssance. Mais comme les Edil Raid sont rares, les humains ont créé des Edil Raid artificielles, en implantant des Erementar Gerad sur des femmes humaines. Ces personnes artificielles sont appelées Sting Raid, et sont réputées moins puissantes que les Edil Raid originales.
Pour terminer avec les Edil Raid, un petit mot sur Arc Aile. C’est une association d’humains qui se veulent les gardiens des Edil Raids. Ils les trouvent, et les installent dans un village où ils peuvent vivre en paix. Rowan, Kuea et Cisqua font partie d’Arc Aile, et ont pour but de ramener Ren au quartier général d’Arc Aile. Jusqu’à maintenant les motivations d’Arc Aile nous sont inconnues.



De gauche à droite : Rowen et Kuea funsionnés, la fusion entre Coud et Ren, Coud et ren fusionnés, Coud en train de fusionner



Les personnages

Un petit mot sur les personnages principaux de la série…

Coud Van Giruet (Coud)
Coud est un pirate de l’air dont le vaisseau est détruit. Il a promis de protéger Ren quoi qu’il arrive et de l’emmener à Edil Garden. C’est le héros de la série, il est bruyant, turbulent, gaffeur, pas doué, mais très déterminé. Comme tous héros de Shônen, il est faible, et souhaite s’entraîner pour devenir capable de protéger Ren. Il est l’humain attitré de Ren et fusionne avec elle lors des combats. C’est un héros plutôt stéréotypé mais on s’attache vite à lui quand même.


Reverie Metherlance (Ren)
Ren est le septième trésor de l’arbre scintillant, une sorte d’ultime Edil Raid, recherchée par toutes sortes de méchants à travers le monde. On ne sait rien de ce qui lui est arrivé avant, mais elle semble détester les humains, et il sera difficile à Coud de se faire accepter. Ren est un stéréotype d’héroïne japonaise : elle est douce, calme, elle ne dit rien et se fait protéger par le héros. Mais encore une fois, on s’attache très vite à elle.


Kulweet Envatilia (Kuea)
Kuea est, comme Ren, une Edil Raid. Elle est la partenaire de Rowan et fait partie d’Arc Aile, dont l’objectif est de récupérer Ren. Contrairement à Ren, Kuea n’est pas un stéréotype de femme japonaise, bien au contraire. Elle a tout le temps faim, rit beaucoup et parle fort. Mais elle a un passé trouble… son précédent humain aurait-il été son amant ? Aurait-il été tué ? Derrière ses airs de jeune femme rigolote et énergique se cacherait donc un passé douloureux… ou pas.


Rowan
Rowan est un humain, il travaille pour Arc Aile et il est le partenaire de Kuea. Comme les deux autres membres d’Arc Aile, il a pour but de ramener Ren au quartier général d’arc Aile. Rowan est doux et calme, il fait la cuisine pour le groupe et c’est lui qui va travailler pour gagner de l’argent pour le reste du groupe. Pour l’instant, on n’en sait pas plus sur lui…


Cisqua
Cisqua est une humaine, la chef du groupe d’Arc Aile parti chercher Ren. Etant petite elle a refusé de fusionner avec une Edil Raid, voulant les traiter comme des humains et non comme des armes, mais cela semble avoir vexé l’Edil Raid, et aujourd’hui encore elle se demande pourquoi. Elle se bat avec un énorme flingue et c’est elle qui tient les finances. Elle est petite, elle crie, elle fait la morale, et elle va tout faire pour ramener Ren. Elle ne fait pas confiance à Coud et aimerait l’éloigner, mais c’est pas évident (après tout c’est le héros)
Pour l’instant personnages secondaires et méchants ne nous ont pas encore été présentés, à part dans le générique de début (eh oui, les génériques sont toujours pleins de spoilers, qui se souvient de ceux de Gundam Seed…)




Voici donc les personnages secondaires et/ou méchants entr’aperçus dans le générique de début. Tiens donc on a un type aux cheveux longs et blancs (pour faire original)



Commentaires et appréciation

Faire un commentaire sur l’ensemble de la série serait un peu présomptueux vu que 6 épisodes seulement sont sortis et le scénario n’a pas encore vraiment démarré. Cependant on se doute déjà que la série va traiter des Edil Raid, de leur puissance, mais aussi du rapport avec les humains : doivent-elles être traitées comme des êtres humains ? Comme des armes ? Quels sont leurs sentiments ? Cela rejoint en quelque sorte le débat humains-robots que l’ont pouvait retrouver dans Chobits par exemple. Mais on va également chercher à savoir si Edil Garden existe vraiment, d’où viennent les Edil Raid et que sont ces Erementar Gerad…
L’univers, quant à lui, est résolument Fantasy : un ciel immense avec des bouts de terre qui flottent, des organisations aux costumes farfelus, un monde plutôt moyen âgeux qui possède des machines farfelues comme le détecteur à Edil Raid ou les bateaux volants en bois. Les décors sont magnifiques, la musique est une merveille (Kajiura oblige) et se prête parfaitement à l’univers. La musique est d’un style qui rejoint certains morceaux de Noir, ou encore la bande son de Tsubasa Chronicle. Un univers enchanteur, merveilleux, plein de mystères qu’il ne nous tarde de découvrir… Comme je le disais plus haut, le type de monde fait beaucoup penser à de la Fantasy RPGesque à la manière de Final Fantasy IX .
Les personnages, quant à eux, sont très hétéroclites. Si le héros et l’héroïne sont très bateaux, les personnages secondaires sont, quant à eux, beaucoup plus originaux, et, quoi qu’il en soit, les rapports relationnels entre les divers personnages, même s’ils ne sont pas encore très développés au bout de 6 épisodes, sont très particuliers, très forts et attachants. Cisqua qui essaye de comprend les Edil Raids, Kuea qui ne veut absolument pas tomber amoureuse de Rowen, Coud qui veut protéger Ren, qui elle-même tend à apprécier de plus en plus les humains. Et il y a aussi cette Sting Raid qui a accepté l’opération pour son maître et qui accepte d’être traitée en objet, ce capitaine de navire qui sacrifie son vaisseau pour sauver Ren, et bien d’autres…



Le héros gaffeur dans toute sa splendeur



En résumé, Erementar Gerad est un animé plutôt original, doté d’un univers très réussi et de personnages travaillés et attachants. On a plus que jamais envie de connaître la suite, et on espère que les scénario sera à la hauteur de ces 6 premiers épisodes qui font très certainement de cette série une perle à ne pas manquer, peut-être même, un futur hit…
Tout ce que je peux vous conseiller, c’est de vous jeter sur les releases de Zen’Yaku, qui sont, par dessus le marché, extrêmement bien traduites…


Strawenix

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->