<i>Titre original :</i> &#28784;&#32701;&#36899;&#30431; <i>Année :</i> 2002 <i>Studio :</i> Radix <i>Episodes :</i> ...<i>Titre original :</i> &#28784;&#32701;&#36899;&#30431; <i>Année :</i> 2002 <i>Studio :</i> Radix <i>Episodes :</i> ...  
Blah, blah, blah. Yeah, so? - Tidus, Final Fantasy X 
 
Top page  
Accueil
Forums
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
RPG-Legends
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 

Article japanime Array

Articles Japanime Articles Japanime

Haibane Renmei
(Ecrit le 07-07-2005 par Strawenix)
1 commentaire(s)



Titre original : 灰羽連盟
Année : 2002
Studio : Radix
Episodes : 13 de 25 minutes
Licence : Dybex
Site officiel : http://www.geneon-ent.co.jp/rondorobe/anime/haibane/





Staff :

Design : Takada Akira
Directeur : Tokoro Tomokazu
Script : ABe Yoshitoshi


Bande-son :

Musique : Otani Ko
ED : Blue flow (Heart of Air)




Voici 3 images de l’ending et une de l’opening



Doublages :

Hikari : Orikasa Fumiko
Kana : Miyajima Eri
Kuu : Yajima Akiko
Nemu : Murai Kazusa
Rakka : Horohashi Ryoko
Reki : Noda Junko


Introduction :

Cette courte série datant de 2002 est passée assez inaperçue en France, et c’est à l’occasion de la sortie Francaise des DVD que j’ai pu en voir le premier épisode. Et j’ai tout de suite été charmée. Il faut savoir que c’est un genre assez particulier, beaucoup d’émotions passent par la musique, les relations entre personnages et leurs expressions. Une petite série sans prétention ouvre ses ailes grises et s’envole parmi les étoiles du genre. Pour moi, c’est une référence, au même titre que Cowboy Bebop, même si les deux séries n’ont absolument rien en commun…



A gauche : la jaquette du coffret DVD, à droite, Reki et Rakka (artwork)



L'histoire :

Rakka vient de naître. Elle est sortie de son petit cocon après un rêve troublant où elle tombait depuis le ciel. Tous les gens de la vieille maison sont là pour l’accueillir : Reki, Kuu, Hikari, Kana, Nemu… On lui apprend qu’elle est une Haibane (ailes grises en Japonais) et qu’elle va devoir vivre ici avec les autres. On lui accroche une auréole au-dessus de la tête, de petites ailes grises lui poussent dans le dos. Et au fur et à mesure des mois qui passent, Rakka apprend à vivre dans ce petit village tranquille en compagnie des autres Haibane. On lui apprend que c’est « Haibane Renmei » (l’associatin Haibane) qui les surveille et les protège, et que ce mur que l’on voit à l’horizon représente la limite du monde des Haibane…
Rakka apprendra aussi à faire connaissance avec les humains du village, à se trouver un travail, à perdre des amis, et à chercher qui elle est, quelle est la signification de cette nouvelle vie…



Les ailes poussent…



Haibane Renmei

Tel est le nom de l’association qui dirige la petite communauté des Haibane. Chaque Haibane à la naissance est baptisé en fonction du rêve qu’il a fait dans le cocon. Ainsi l’héroïne, qui a rêvé qu’elle tombait, a été nommé Rakka (chute) . Ensuite, les jeunes Haibane doivent aller dans le temple de l’association pour recevoir un petit carnet, dont les feuilles, gagnées en travaillant, leur permettent d’acheter des choses au village. Les chefs de l’association peuvent quitter les murs du village et reviennent avec des objets venus d’ailleurs pour le commerce. Ils punissent les Haibane pécheurs et un grand respect doit leur être accordé. Et là réside la question que se posera Rakka pendant très longtemps : qui sont les Haibane ? Et qu’est Haibane Renmei ? Pourquoi ne se souvient-on pas de notre vie d’avant ?
A chacun de trouver son interprétation, dans la philosophie, dans la religion…



Voici tous les Haibane de la vieille maison. De gauche à droite: Hikari, Nemu, Rakka, Kana, et devant les petits



Les personnages

Rakka : Chute. Elle a rêvé qu’elle tombait du ciel.
Rakka est la Haibane que nous voyons naître au premier épisode, et avec laquelle nous découvrons le monde des Haibane. Elle est douce et calme, et se pose beaucoup de questions. Elle a l’air à la fois forte et fragile, calme et tempérée, une force tranquille, une petite femme japonaise comme on en trouve souvent dans les animes. Elle apprivoise cette nouvelle vie et, d’une certaine manière, elle est très touchante…


Reki : pierre. Elle rêvait qu’elle marchait sur une longue route pavée
Reki est la plus âgée du groupe. Elle a pour rôle de s’occuper des Haibane les plus jeunes et d’accompagner les nouveaux venus. C’est ainsi qu’elle va s’occuper de Rakka et l’aider à se familiariser avec ce nouveau monde. Mais Reki semble avoir un passé trouble et porter de lourdes blessures dans son cœur…


Nemu : sommeil. Elle rêvait qu’elle dormait.
Nemu est, avec Reki, l’une des plus anciennes de la vieille maison. Elle est une amie de Reki et s’occupe également des enfants. Elle travaille également à la bibliothèque du village. Véritable petite mère, elle est douce, calme, à l’écoute…


Kana : poisson. Elle rêvait qu’elle nageait dans une rivière
Kana est le garçon manqué de la bande. Elle répare l’horloge de la vieille maison et travaille chez l’horloger du village. Malgré ses airs un peu bourrus, Kana est très gentille et très attachée à ses amies…


Hikari : lumière. Elle rêvait qu’elle était baignée de lumière.
Hikari travaille chez le boulanger du village. Très inventive, elle utilise le récipient des auréoles pour en faire des pains en couronne, et aime cuire de bons gâteaux pour les enfants. C’est elle qui est chargée de donner leur auréole aux nouveaux venus.


Kuu : Air . elle rêvait qu’elle volait.
Kuu est la plus petite du groupe des Haibane. Elle se plaint toujours d’être plus petite que les autres et regrette de ne plus pouvoir grandir. Cependant elle dégage une fraîcheur et une joie de vivre qui la rendent particulièrement attachante…


Les autres…
On croisera aussi les humains du village, les garçons Haibane de l’usine désaffectée, les représentants de Haibane Renmei avec leurs masques étranges et les jeunes filles de la vieille maison révèleront peu à peu leurs liens avec le reste de la communauté du village des Haibane entouré de cet étrange mur…



Commentaires et appréciations

Cet animé m’a complètement soufflée. Moi qui aime les shônen, les ambiances malsaines et la baston, jamais je n’aurais pensé être autant touchée par l’émotion d’une petite série à l’apparence si quelconque. Les dessins sont magnifiques (c’est le même bonhomme que Lain), les musiques sont pleines d’émotions et les vies si banales de ces Haibane se révèlent finalement très touchantes par la simplicité et la sincérité des émotions entre les personnages, chacun attachant à sa façon. Haibane Renmei est une touche de fraîcheur dans le monde des animés devenu si prolifique mais pour le coup si banal, et on en revient heureux, lorsqu’on a réussi à découvrir parmi les dizaines de séries qu’ils nous balancent tous les ans, une perle rare, une étoile, une œuvre d’art…
La série sera éditée en France par Dybex (aïe les DVD à 25 euros les 4 épisodes) sous le nom « les ailes grises ». je ne peux que vous conseiller ce petit bijou, vous ne pouvez qu’apprécier le voyage !





Strawenix

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->