I will hunt them down. I will destroy them all! Destroy! Destroy! Destroy! - Kefka, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat ! ( connecté )
Coin des fans
Guestbook
Liens
Skins
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
RPG-Z
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Alpha-Emul


  

 

Article japanime Array

Articles Japanime Articles Japanime

Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora
(Ecrit le 05-07-2006 par Xeloss)
4 commentaire(s)





~ Introduction

Me voici donc à l'aube de mon premier article Japanime, et c'est à cette occasion que je tenais a vous entretenir d'un anime passé, et c'est bien dommage, inaperçu au milieu de titres à grand succès tels que Gundam Seed Destiny, Shakugan no Shana ou encore Saint Seiya Meikai Hen. Hanbun no tsuki ga noboru sora, de titre alternatif ‘Looking up at the half-moon', est à l'origine une série de nouvelles parues dans Dengeki HP, adaptées en animé et diffusées du 12 Janvier au 23 Fevrier 2006 sur Wowow, et enfin adaptées une nouvelle fois en manga par B.Taro, parues dans Dengeki Comic Gao à compter du 27 Février 2006. Étant donné le nombre d'adaptations de l'oeuvre, c'est avec surprise que je découvrais de plus en plus de gens en ignorant l'existence, et je me suis fait un devoir de venir vous en parler, voilà qui sera bientôt chose faite.


~ Fiche Technique

Nouvelles originales : Tsumugu Hashimoto
Réalisateur : Yukihiro Matsushita
Character Designer : Mitsuru Ohara
Production : Pony Canyon
Studio : TAC
Episodes : 6 x 24 minutes
Doubleurs :
Kenichi Suzumura : Yūichi Ezaki
Mikako Takahashi : Rika Akiba
Akira Sasanuma : Tamotsu Yamanishi
Hiroaki Hirata : Goro Natsume
Kouji Yada : Yoshizo Tada
Masaki Horikoshi : la mère de Rika
Nobuyuki Kobushi : Tsukasa Sekoguchi
Yoshikazu Nagano : le vieux monsieur et le père de Yuichi
Yuki Kodaira : Akiko Tanizaki
Yuki Matsuoka : Miyuki Mizutani


~ Synopsis

Yuichi est un jeune garçon de 17 ans, hospitalisé depuis plusieurs mois, contraint à rester couché à cause d'une hépatite. Seulement voila, Yuichi n'est pas vraiment du genre a rester sagement au lit, et s'est fait une spécialité des fugues nocturnes, pour aller passer ses soirées chez son ami Sekoguchi, lequel ne rate pas une occasion de l'aider a s'enfuir. Le principal problème se posant à Yuichi est Tanizaki, une infirmière violente et fan de tuning automobile, qui ne supporte plus les escapades nocturnes de son patient. C'est pourquoi elle décide un jour de bloquer la sortie de la chambre de Yuichi avec un banc, qu'elle refuse d'enlever, a moins que le jeune homme n'accepte de sympathiser avec Rika, une jeune patiente de 17 ans également, atteinte d'une mystérieuse maladie, et internée dans l'aile Est, dont on raconte qu'elle accueille les cas critiques. Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora raconte donc l'histoire de ces deux jeunes gens, tentant de tromper la mort et d'égayer leur vie jour après jour.


~ Patients et internes

Yūichi Ezaki

Demi-personnage principal, Yuichi est un jeune garçon de 17 ans, atteint d'une hépatite A de type virale, il lui suffit donc de quelques temps de repos et d'une absence totale d'exercice physique pour se rétablir sans aucun souci. Mais Yuichi n'aime pas rester couché, et en tant que jeune homme de 17 ans, il aime retrouver ses amis et jouer aux jeux vidéos. C'est pourquoi il fugue régulièrement de l'hôpital pour retrouver son meilleur ami, Sekoguchi, et passer ses soirées chez lui. Yuichi est d'autant plus mal à l'aise dans le milieu hospitalier qu'il y a perdu son père alcoolique, et qu'un patient très âgé, vicieux et propriétaire d'une faramineuse collection de revues plus que douteuses, l'a pris en affection et n'a de cesse de lui proposer de partager son spicilège, pour le plus grand désarroi du jeune homme. La rencontre de Rika l'amènera a réfléchir plus profondément sur sa condition, et lui donnera une nouvelle raison de guérir et de changer son comportement vis-à-vis de son hospitalisation. Il s'agit du seul personnage dont nous connaîtrons les pensées, et dont nous pourrons ainsi suivre l'évolution psychologique au cours de l'avancement du scénario.



Rika Akiba

Second demi-personnage principal, Rika est une jeune damoiselle de 17 ans, au caractère renfermé et qui refuse tout lien d'amitié avec qui que se soit. Elle est atteinte d'une cardiomyopathie, une malformation cardiaque, maladie ayant déjà emporté son père, et qui ne lui laisse que peu de temps à vivre. Rika est une patiente exécrable qui ne laisse pas paraître la moindre émotion, et qui repousse tous ceux qui tentent de l'approcher, refusant de se confier a quiconque a propos de sa santé, hormis au médecin qui le suit depuis son enfance. Rika est d'une lucidité surprenante, ce qui la pousse à réfléchir énormément sur elle-même, peut-être un peu trop, ne se faisant ainsi aucune illusion sur son avenir ; elle semble avoir désappris à rêver et a espérer. Seule une opération du coeur pourrai lui permettre de survivre, mais celle-ci est très délicate et a ainsi de fortes chances de rater, tandis que son espérance de vie diminue inexorablement chaque jour. Sa rencontre avec Yuichi lui redonnera petit a petit l'envie de vivre et l'amènera à s'ouvrir davantage au monde qui l'entoure. Elle se révèle peu a peu douce, joyeuse et on ne peut plus attachante.


Akiko Tanizaki

Infirmière en charge de Yuichi, Akiko est une femme d'une trentaine d'années violente et extravagante. Elle n'hésite pas a réprimander et a frapper Yuichi en public dans l'enceinte de l'hôpital. Fan de tuning, elle ne recule devant rien pour empêcher notre héros de quitter sa chambre et lui mettre un peu de plomb dans la cervelle, allant jusqu'à bloquer sa porte avec un banc pour endiguer ses escapades nocturnes. C'est elle qui provoquera la rencontre de Rika et Yuichi, voulant offrir aux deux seuls adolescents de l'hôpital quelques instants de bonheur pour le court laps de temps qu'ils auront à passer ensemble. Cynique et aux relations douteuses, Akiko refuse de voir Yuichi gâcher sa vie et fera tout pour rapprocher nos deux héros du jour.


Gorou Natsume

Médecin renommé, Natsume est un homme vicieux et méchant qui aime faire souffrir les gens, en particulier Yuichi, "parce que c'est amusant". Suivant Rika depuis son enfance, il est la seule personne a qui elle accepte de parler, et se plait a tenter de détruire la relation fragile qui l'unit a Yuichi. Natsume est alcoolique et retrouve dans Yuichi ce qu'il était quelques années auparavant, puisqu'il a perdu sa femme, emportée par la même maladie que Rika. Il espère secrètement, en ruinant l'amitié entre Yuichi et Rika, éviter au jeune homme le désespoir causé par la perte de l'être aimé. On découvre au fur et a mesure de l'animé un homme tendre qui souhaite avant tout ne pas voir un jeune homme ruiner sa vie comme il a lui-même ruiné la sienne.


Tsukasa Sekoguchi

Personnage secondaire mais indispensable, Sekoguchi est le meilleur ami de Yuichi, et l'accueillera chez lui lors des fugues de celui-ci. Sekoguchi interviendra également dans l'hôpital pour aider Yuichi a s'évader, sous les traits de Zebra Mask (si vous voulez vous faire une idée du personnage, prenez Tiger de Tekken, collez-lui un masque de zèbre et un niveau de maîtrise du catch approchant les moins l'infini, puisqu'il se fait pulvériser par Akiko, l'infirmière...). Sekoguchi réponds toujours présent lorsque Yuichi a besoin de lui, il place leur amitié au-dessus de tout, et risque le tout pour le tout pour aider son ami. C'est d'ailleurs souvent grâce a lui que Yuichi parvient a ses fins. Un ami comme chacun aimerait en avoir.


Yoshizo Tada

Vieux pensionnaire de l'hôpital, Tada est un pervers complet qui s'assume parfaitement et qui a profité de son long séjour pour se constituer une collection hallucinante de revues pornographiques. Nous n'aurons malheureusement pas l'occasion de connaître précisément le personnage, mais tout comme Natsume, il ne veut pas voir Yuichi faire les mêmes erreurs que lui et l'amènera a réfléchir sur son comportement envers Rika. Tada est atteint d'une longue maladie dont on ignore tout, mais il ne survivra malheureusement pas assez longtemps pour voir notre couple surprise se rapprocher, et lèguera a cette "occasion" sa collection a Yuichi, ce qui sera d'ailleurs la source d'un nouveau conflit entre nos héros.


Autres personnages

Hanbun no Tsuki met également en scène quelques autres personnages qui méritent que l'on parle d'eux. Mizako est une amie de Akiko, une femme sulfureuse qui sait jouer de ses charmes et s'en servira pour séduire Yuichi. Elle trouve en lui un moyen de s'assurer de son pouvoir de séduction et une occasion de "s'amuser" avec un jeune homme déprimé. Le frère de Sekoguchi n'apparaît qu'à la fin de l'animé mais se révèle indispensable à la réussite des plans de Yuichi. Un jeune homme de la même trempe que son frère, toujours prêt a rendre service. Les amis de Yuichi sont également présents, lui rendant visite et lui remontant le moral, profitant au passage de la collection léguée par Tada, ils serviront surtout a donner un peu de consistance a l'animé et a rendre un peu plus fragile encore l'amitié entre Rika et Yuichi. Enfin, la mère de Rika apparaît dans le dernier épisode. Fermement opposée a ce que Rika côtoie Yuichi, elle lui interdira de rendre visite a sa fille, mais se laissera convaincre par les sentiments sincères de notre héros.



~ Une rencontre presque fortuite

L'intrigue de Hanbun no tsuki ga noboru sora repose donc sur la rencontre légèrement forcée entre Yuichi et Rika. Petit résumé de la situation : Yuichi s'enfuit régulièrement de l'hôpital a l'insu de son infirmière Akiko. Celle-ci décide donc de l'empêcher de s'enfuir en bloquant la porte de sa chambre avec un banc. Cloîtré dans sa chambre, Yuichi aperçoit un jour par la fenêtre une demoiselle qui "loge" dans une chambre de l'aile Est, censée abriter les cas critiques. Akiko lui apprendra que cette demoiselle se nomme Rika, et qu'elle est du même age que lui. Certaine de l'envie de Yuichi de rencontrer cette nouvelle patiente, Akiko lui propose de retirer le banc bloquant l'accès à sa chambre s'il promet de se lier d'amitié avec celle-ci. Cela entraînera la rencontre de nos deux héros, tous deux condamnés à vivre dans une chambre d'hôpital. C'est par inadvertance que Yuichi donnera a Rika ce qu'elle cherche, l'emplacement d'une ancienne forteresse, située sur une montagne, dans laquelle le père de la demoiselle l'avait emmenée juste avant de mourir. A partir de la se créent des liens entre nos deux personnages, lui cherchant a séduire, elle l'utilisant comme serviteur. S'ensuivent différentes péripéties qui fragiliseront de plus en plus cette "amitié" bancale, tels que la collection de revues pornographiques retrouvée dans la chambre de Yuichi ou bien l'admiration inconsidérée de Rika envers Natsume. L'anime n'a donc pas pour vocation d'être particulièrement drôle, mais plutôt d'amener les gens a réfléchir sur leur condition et nous apprendre a savourer la vie qui nous est offerte. Malgré un environnement morbide, les épisodes se regardent avec un réel plaisir et une grande émotion, et apportent également leur lot de bons moments.


~ Une production excellente

D'un point de vue technique, Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora est une petite merveille. Le dessin est beau, l'animation fluide et soignée, un vrai régal pour les yeux. Les expressions des différents personnages sont assez travaillées : les visages sont très expressifs sans tomber dans le SD, une réussite. L'aspect musical est également très réussi, puisque Macado nous livre des musiques d'ambiance très agréables et très discrètes. Notez au passage que la piste Gag reste pour moi l'une des meilleures surprises de la bande originale. De la même manière, les génériques d'ouverture et de clôture des épisodes sont d'une grande qualité, quoique plutôt tristes pour respecter l'ambiance de la série.


Vous l'aurez compris, le but premier de Hanbun no Tsuki n'est pas d'être un simple divertissement mais bien de nous émouvoir et de nous faire réfléchir. Pari réussi en ce qui me concerne, il reste un des plus beau animés qu'il m'ait été donné de voir, et je vous le conseille vivement. Les blasés des séries a l'eau de rose pourront découvrir une vision bien plus cruelle de la romance et les adeptes des love story une histoire poignante qui ne verse pas dans le larmoyant. Un animé magnifique qui à ce propos sort en ce moment même en DVD (au Japon, bien évidemment), à bon entendeur...


Xeloss

 
 
Fin page Fin page