Bonjour bonjour ! En attendant la leçon 7 de japonais, voici un petit topo sur les animes du moment. Non, il ne s’agit p...Bonjour bonjour ! En attendant la leçon 7 de japonais, voici un petit topo sur les animes du moment. Non, il ne s’agit p...  
I'm your boss, kupo! - Mog, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forums
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

RPG Soluce
Cybe-RPG
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
Final Fantasy Ring
RPG-Legends
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 

Article japanime Array

Articles Japanime Articles Japanime

Les Animes du moment
(Ecrit le 12-05-2005 par Strawenix)
6 commentaire(s)



Bonjour bonjour ! En attendant la leçon 7 de japonais, voici un petit topo sur les animes du moment. Non, il ne s’agit pas des animes-à-la-mode-qu-il-faut-absolument-regarder, mais tout simplement un échantillon de ceux qui sont en cours de diffusion ou tout juste terminés au Japon. Alors, si vous êtes un amateur d’animés qui ne sait plus quoi regarder, lisez , lisez… et choisissez celui (ou ceux) qui vous intéressent le plus… On a du shônen, du shôjo, du rigolo, du sérieux, du bon, du à chier par terre. Sur ce, bonne lecture ^^


1) Jeune boulanger cherche à remplacer le riz par du pain…

Voici pour commencer, un beau petit Shônen comme seuls les japonais savent en faire, ou comment (essayer de) donner aux petits japonais la vocation du métier de boulanger …

Titre : Yakitate !! Japan (焼き立て!!じゃパン)
Année de production : 2004
Studio : Sunrise
Auteur : Takashi Hashiguchi
Episodes : 47 de 25 minutes (23 sortis en fansub Anglais)
Site : http://www.yakitate-japan.com/
Teams de fansub (entre autres) : TKM fansubs (Français), Anime-Empire (Anglais)





Histoire:

Azuma Kazuma est un adolescent plein d’ambition. En effet, après avoir été convaincu par un ami boulanger, il se met à faire du pain, aidé de ses légendaires « Mains Solaires ». Animé par l’ambition de créer le pain ultime, symbole du Japon, qu’il appelerait « Japan » (japan à ja-pan sachan que « pan » = pain en japonais), il décide de se rendre à Tôkyô pour passer l’examen d’une boulangerie très prestigieuse nommée « Pantasia ». Il échoue à cet examen (normal, s’il réussissait dès le début, y’aurait pas de Shônen), mais il s’y fait un ami (Kawachi Kyôsuke) et ils sont tous les deux engagés dans la boulangerie d’Azusagawa Tsukino, la petite fille du propriétaire de « Pantasia ». Evidemment, le héros n’oublie pas son objectif : rentrer à Pantasia…


Petit qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

S’il ne s’agissait que de moi, je dirais grosse bouse. C’est un animé destiné aux 10/12 ans, où on vous apprend comment compter les tranches de pain à la fin de l’épisode, avec un héros stéréotypé qui a une vocation de merde (sans vouloir manquer de respect aux boulangers). L’épisode 1 nous raconte comment cette soudaine envie de faire du pain lui est venue, et comment, comme tout héros de shônen, il est si particulier (il a les « mains solaires », attention…). Personnellement, je n’ai pas osé pousser jusqu’au 2, mais certains m’ont dit que c’était bien rigolo.



En résumé

Yakitate !! Japan est un shônen visant un public pré-adolescent et traitant de la fabrication du meilleur pain possible. Si on le prend au second degré, il paraît que c’est agréable à regarder…



2) Méli-mélo amoureux dans un collège de Tôkyô

Alors cet animé, tiré d’un manga, est… un shôjo… oui, une comédie romantique, nous dirons. Ou plutôt une COMEDIE romantique.

Titre : School Rumble (スクールランバル)
Année : 2004
Studio : Studio Comet
Auteur : Kobayashi Jin
Episodes : 26 de 25 minutes (26 sortis en Anglais)
Site : http://www.school-rumble.net/
Teams de fansub (entre autres) : Ojisama fansubs ( Français), Wannabe Fansubs (Anglais), SHRIMPS (Anglais)





Histoire

Tsukamoto Tenma est amoureuse de Karasuma Oji. Mais Harima Kenji est amoureux de Tsukamoto Tenma. Tsukamoto Yakumo, la petite sœur de Tenma, est très appréciée des garçons, dont Hanai Haruki, qui veut à tout pris rentrer au club de thé parce que Yakumo en fait partie. Suô Mikoto aime son Senpai qui est parti on ne sait où, et Imadori Kyôsuke est amoureux d’elle (ou peut-être de bon bonnet D). Mais Ichijô Karen aime Kyôsuke. Puis il y a les amies de Tenma aussi… Sawachika Eri a un papa riche et absent, et Harima se confesse à elle sans faire exprès. Takano Akira joue à la PSP et sauve des petits garçons des mafieux pendant ses vacances d’été. Nara Kentarô serait-il lui aussi amoureux de Tenma ?
En plus de ça, on essaye de planter les gens avec des flèches portant des lettres d’amour, on recueille des animaux dans un temple et on assiste à la dépression d’une girafe, on part tous en vacances à la mer, Karasuma se déguise en Kappa quand il pleut et on se met des plumes de paon dans les fesses pour séduire la bien-aimée…


Guru guru mawaru… petit qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet animé porte bien son nom. Ca se passe à la school et c’est un rumble pas possible. Ca a l’air compliqué comme ca, mais en fait c’est juste à mourir de rire. Ca parait nul comme ça, mais en fait on se laisse prendre et on regarde jusqu’au 26, au lieu d’aller en cours d’Anglais… Le dernier épisode est un grand n’importe quoi, à l’image de toute la série. Certainement pas un chef d’œuvre. Mais certainement incontournable ...


En résumé

Un shôjo, oui, mais avec deux ou trois épisodes shônenesque. D’ailleurs ils ne manquent pas de faire remarquer qu’il ne faut pas oublier que School Rumble est un Shôjo. En fait, c’est juste un grand n’importe quoi, mais du comme on les aime…



3) Jeune homme cherche culotte à la fraise…

Cet animé aussi est tiré d’un manga, dont plus de 13 tomes sont sortis au Japon. Cette fois-ci, il s’agit de comédie ROMANTIQUE… Prêts ?

Titre : Ichigo 100% (いちご100%)
Année : 2005
Studio : Madhouse production
Auteur : Kawashita Mizuki
Episodes : 25 minutes (5 sortis, en cours)
Site : http://www.ichigo100.com/
Teams de fansub (entre autres) : Final Sensei (Français), Millenium Team (Français), Ojisama fansubs (français), Yesy (Anglais)





L'histoire

Manaka Junpei est un collégien de dernière année qui a aperçu, sous le soleil couchant, la magnifique culotte blanche à fraises d’une magnifique jeune inconnue. A partir de là, il va tenter de retrouver ladite jeune fille, qui a laisser tomber son livre de maths avec son nom : Tôjô Aya. Mais le lendemain, lorsqu’il rend son cahier à Tôjô, ce n’est pas du tout la même jeune fille… Heureusement, il entend dire que la plus belle fille du collège, Nishino Tsukasa, porte des culottes à fraises. Il décide alors de se confesser à elle. Mais finalement, la jeune fille du coucher de soleil n’est-elle pas Tôjô ? En sachant qu’au lycée il va aussi croiser Satsuki, une jeune fille qui va tomber amoureuse de lui, et que son amie d’enfance, Yui, qui a bien grandi, revient à Tôkyô…


Petite qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

Au vu des tomes de manga sortis jusqu’à maintenant, c’est très certainement une petite qui monte, surtout s’ils comptent tout adapter en anime… Ichigo 100% a l’air d’un shôjo assez traditionnel : un jeune garçon un peu maladroit entouré de jolies filles, avec une pointe d’humour, des rebondissement et du fan service (beaucoup de fan service) … Un classique du genre, mais plutôt bien réussi.


En résumé

Si toi aimer shôjo, toi regarder Ichigo 100%. Si toi pas aimer Shôjo, toi pas regarder Ichigo 100%.



4) Jeune homme cherche plumes à travers les mondes

Encore une fois, cet animé est tiré d’un manga, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Tsubasa Reservoir Chronicle, de CLAMP…

Titre : Tsubasa Chronicle (ツバサクロニクル)
Année : 2005
Studio : CLAMP
Auteur : CLAMP
Episodes : 25 minutes (5 sortis en Anglais)
Site : http://www3.nhk.or.jp/anime/tsubasa/
Teams de fansub (entre autres) : Chikyuji anime (Français), Live Evil (Anglais)





Histoire :

Shaolan et Sakura vivent dans un monde de princesses et de magie. Ils sont amoureux l’un de l’autre, mais Shaolan n’ose pas se confesser, parce qu’il est un enfant du peuple alors que Sakura est une princesse. Un jour, sur un terrain de fouilles archéologiques, Sakura active un drôle de truc et de grandes ailes apparaissent derrière elle, puis se dispersent à travers les mondes. Le problème, c’est que ces ailes repérentaient l’âme et la mémoire de Sakura, elle ne peut donc pas vivre sans. C’est ainsi que Shaolan se rend chez la sorcière des dimensions pour lui demander un moyen de voyager à travers les mondes afin de rassembler ces plumes. Or, Fye, qui a scellé le roi de son monde (et ne veut plus rentrer chez lui) et Kurogane, qui a été viré de son monde par la princesse Tomoyo (et qui veut y retourner) arrivent également aurpès de la sorcière. Après avoir tous trois abandonné ce qui leur était le plus précieux, ils sevoient affublés de Mokona, un petit lapin qui parle et qui, accessoirement, voyage à travers les mondes. C’est ainsi que la quête des plumes de Sakura comença…


Petite qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

En général, quand on dit adaptation de manga en animé, on a peur du résultat. Quand on dit CLAMP, beaucoup émettent des réserves. Mais là, je dirais assurément petite qui monte. Les musiques by Kajiura devraient suffire à vous convaincre de regarder l’épisode 1, juste pour voir. L’animé est fidèle à l’esprit du manga et les voix des personnages correspondent bien à leur personnalité. Bon, on peut pas trop en demander non plus, il est vrai que le scénario paraît un peu léger à première vue. Mais cette série mérite tout de même qu’on lui accorde de l’attention…


En résumé

Tsubasa Chronicle se veut Shônen. Il reprend des personnages de différentes œuvres de CLAMP et possède des personnages rigolos, à défaut d’un scénario approfondi. Si vous hésitez encore à découvrir cette série, pensez Yuki Kajiura…



5) Jeunes hommes cherchent guerre pour utiliser leur Gundam

Alors voici le dernier né de la longue série Gundam…

Titre : Kidô Senshi Gundam Seed Destiny (機動戦士ガンダムSEED DESTINY)
Année : 2004
Studio : Sunrise, Bandai Visual
Auteurs : Tomino Yoshiyuki, Yatate Hajime
Episodes : 24 minutes (29 sortis)
Site : http://www.gundam-seed-d.net/
Teams de Fansub (entre autres) : Seed Fansubs (Anglais)
Licence : Beez






Histoire

Il faut savoir que Gundam Seed Destiny est la suite de Gundam Seed sorti en 2003. On y retrouve donc les mêmes héros, le même monde, avec une nouvelle guerre. Un nouveau héros fait son apparition, Shinn, qui a rejoint ZAFT après que ses parents, et sa petite sœur, se soient faits tuer lors de l’affrontement à Orb. Il rejoint la troupe du Minerva, un vaisseau de ZAFT type Archangel, aux côtés de Lunamaria, Ray et Athrun. Des extrêmistes Coordinateurs font s’écraser Junius 7 sur la Terre, provoquant une nouvelle guerre entre les coordinateurs (ZAFT) et les naturels (Blue Cosmos).
Pour ceux qui n’ont pas vu Seed, ZAFT sont les forces armées de PLANT, les colonies de l’espaces. PLANT est habitée par les coordinateurs, des humains génétiquement modifiés et plus puissants que les humains normaux dite Naturals. Archangel est le vaisseau « héros » de Gundam Seed.


Petite qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

On a dit Gundam ? Alors on dit grand hit. Mais cela ne signifie pas nécessairement grande qualité. On s’en souvient douloureusement en repensant à Gundam Wing (assurément le pire de la série). Le scénario se tient à peu près et l’animation pourrait être pire. Mais c’est bien en-dessous de Gundam Seed, qui, je le rappelle, à de quoi séduire même les Gundam-réfractaires. Une suite, oui. Mais les personnages de Seed sont devenus niais et Kira est devenu un Dieu (oui j’exagère, mais c’est l’idée). Ce n’est pas un mauvais animé, mais on a vu mieux. Il faut tout de même savoir que certaines musiques se défendent, vu que Yuki Kajiura a participé à l’élaboration de la bande-son.


Résumé

Déjà si vous n’aimez pas Gundam, vous n’aimerez sûrement pas Seed Destiny. Ensuite, si vous n’avez pas vu Seed, regardez-le d’abord. Déjà pour comprendre le scénario de Seed Destiny, ensuite parce qu’il est nettement meilleur. Enfin, si vous avez vu Seed, vous pouvez voir Seed Destiny par curiosité, mais vous pouvez aussi vous en passer… Sachez enfin que l’anime, avant même qu’il soit terminé, a été licencié par Beez aux Etats-Unis. D’où l’arrêt de nombreuses teams de fansubs. Pour la France, qui sait…



6) Jeune magicien cherche à devenir professeur (ou l’inverse…)

Voici une œuvre de Ken Akamatsu, Monsieur Love Hina…

Titre : Mahô Sensei Negima (魔法先生 ネギま!)
Année : 2005
Studio : Xebec
Auteur : Akamatsu Ken
Episodes : 52 de 25 minutes (17 sortis en fansub Anglais)
Site : http://www.negima.ne.jp/
Teams de fansub (entre autres) : Osenka fansubs (Français), Mazoku Fansubs (Français), Anime Council (Anglais)





Histoire

Negi Springfield est un enfant de 10 ans. Pour devenir un magicien confirmé, il doit passer des épreuves, dont l’une consiste à devenir professeur d’Anglais dans un collège Japonais. C’est ainsi que petit Negi se retrouve entouré d’une vingtaine de filles de 14 ans toutes différentes, et qu’on découvrira toutes au fil de la série. D’abord il y a Asuna, dans la chambre de qui il dort, et qui va devenir sa « partenaire ». Ensuite, il y a Miyazaki, une fan de bibliothèques qui est timide et qui a peur des hommes. Ensuite, on a une paire de jumelles aux cheveux roses, une fille vampire et sa servante robot, une ninja, une kendoka, une fan de photo, la déléguée de classe …


Petite qui monte, grosse bouse ou grand hit ?

Grosse bouse, c’est exagéré. Petite qui monte, c’est prétentieux. Cette petite série rigolote permet de voir mille façons de dessiner les filles, et mille façons de mettre un jeune garçon dans l’embarras. Negi est trop jeune pour être impliqué dans des affaires de cœur, « love love » comme ils disent au Japon, quoi que… Un mélange de comédie de lycée (enfin de collège), de magie avec beaucoup d’humour et un scénario limité. Bah, c’est rigolo. Loin d’être indispensable, et à mille lieues de Love Hina, mais c’est rigolo…


Résumé

Si vous êtes en mal de comédies et que School Rumble ne vous a pas suffi, vous pouvez regarder. Mais c’est moins bien que School Rumble. Ca pourra même paraître limite chiant. Mais c’est rigolo, alros à vous de voir…


Voilà, l’échantillon d’animes du moment est terminé. Bien sûr, il en existe d’autres qui sortent en ce moment, comme Futakoi Alternative (la suite de Futakoi mais ca a rien à voir et c’est très nul), Trinity Blood (un Hellsing like, pas mal mais y’a qu’un épisode de sorti alors difficile de juger), Bleach (tiré du manga du même nom), Naruto (oui c’est plus trop récent ça, mais c’est toujours en cours de diffusion), et tous ceux qui sont pas encore subbés ou que j’ai pas encore vus ^^
Sur ce, en espérant que ce petit article vous aura aidés à choisir quoi regarder en mangeant ce soir, bonne fin d’année et bon courage à ceux qui ont des examens. Quant à moi, vous me retrouverez sûrement bientôt fin mai pour la leçon 7 de japonais…


Strawenix

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->