RPGK! - rpgkingdom.netRPGK! - rpgkingdom.net  
Poor old... Oh well, what a worthless excuse of an emperor! - Kefka, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat ! ( connecté )
Coin des fans
Guestbook
Liens
Skins
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
RPG-Z
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Alpha-Emul


  

 

Preview Array

Previews Previews

Baten Kaitos
(Ecrit le 05-01-2004 par Foenix)
1 commentaire(s)



Alors que le GameCube manquait cruellement de RPGs il y a encore quelques mois, il a accueilli un nombre conséquent de titres venant combler ce vide, Final Fantasy Crystal Chronicles ou Tales of Symphonia pour ne citer qu'eux. Edité par Namco et développé par Monolith (Xenosaga) et Tri-Crescendo (Star Ocean 3 et Valkyrie Profile), Baten Kaitos pourrait s'avérer être une excellente surprise en proposant un scénario original, un Character-Design audacieux et un système de combat innovant.



.: Genre : RPG
.: Développeur : Monolith et Tri-Crescendo
.: Editeur : Namco
.: Console : GameCube
.: Sortie Japonaise : 5 Décembre 2003
.: Sortie France : Non connue

Dans un monde parallèle, la mer n'existe plus et la Terre est composée de 5 Continets-Nations flottant dans les airs. Les Humains ont dû s'adapter à leur nouvelle condition et ils peuvent désormais voler grâce à une capacité appelée les "Ailes de l'Esprit" qui leur fait pousser des ailes dans le dos. Durant l'aventure, le joueur incarne un esprit qui parle avec les différents personnages de l'intrigue. En fait c'est un jeune voyou du nom de Kalas que l'on contrôle au début du jeu. Celui-ci ne posséde qu'une seule aile et c'est pour cette raison que son grand-père lui a construit un appareillage lui permettant de voler en simulant une seconde aile. Kalas est amnésique et il rencontre le joueur, qui va l'aider à venger la mort de sa famille. En chemin, Kalas rencontre Xhela, qui est intendante au palais de l'Empire, le plus puissant des Continents. Celle-ci a surpris une conversation et veut tenter de déjouer les plans d'un certain nombre de politiques voulant réveiller les "5 Grands Courroux" pour rescuciter un ancien Dieu aujourd'hui oublié et profiter de son énorme puissance. Kalas lui sauve la vie mais il ne prend pas part à sa quête...


  


Voilà la présentation de l'intrigue, maintenant passons au système de combats (combats dans lesquels seulement 3 personnages pourront prendre part). Dans Baten Kaitos, toutes les choses ont une essence et certaines personnes peuvent convertir ces essences en cartes. C'est pour cette raison que le système de combats de Baten Kaitos est basé sur un système de cartes. Ces cartes sont de 3 formes : attaque, défense et soutien. Les cartes attaques sont formées par les cartes armes, sorts et attaques spéciales. Les dégâts infligés par les cartes d'attaque se divisent en 2 catégories : physiques et magiques. Quant aux dégâts magiques, ils se divisent encore en 6 catégories : eau, feu, vent, temps, lumières et ténèbres. Le système de combats parait assez compliqué sur le papier mais on nous promet un système instinctif pad en mains, voilà quelques explications ^_^
Lorsqu'on attaque avec une carte simple, par exemple une carte épée, vous infligez les dégâts marqués sur la carte. Mais si vous utilisez une épée de feu, vous infligerez des dégâts physiques plus des dégâts de feu. Il en est de même pour les cartes défense qui protègent d'autant plus qu'elles ont une capacité magique. Une exemple pratique maintenant. Si l'adversaire attaque avec une carte "simple" épée de valeur 20, on réplique avec une carte bouclier 10, donc 20-10=10 (eh ! je suis en 1ere S...), on prend 10 points de dégâts. Maintenant si l'adversaire attaque avec un carte magique "feu" 15/16, on se protège avec une armure de feu 10/10, les dégâts seront alors de 15-10+16-10=5+6=11. Il sera donc utile de connaître le genre de l'ennemi à affronter pour lui opposer le deck le plus approprié. Pour les ennemis de ténèbres , il faudra les combattre avec un deck lumières, doublant ainsi les dégâts infligés mais réduisant considérablement les dégâts de reçus. La troisième catégorie de cartes est soutien. Les cartes de soutien sont pour la plupart de la nourriture ou des potions qui permettent de regagner des points de vie ou de soigner des statuts comme empoisonné, endormi... Mais les cartes nourriture peuvent également pourrir. J'explique. Un carte fromage déjà utilisée plusieurs fois peut se transformer en "bouffe chelou" et permettre d'empoisonner les ennemis, marrant non ?
Durant un combat, chaque personnage ne peut utiliser qu'un certain nombres de cartes suivant son niveau. Il faut donc bien choisir ses cartes mais aussi l'ordre dans lequel on les joue. En effet, il est possible de faire des combos suivant le numéro des cartes. Les cartes peuvent également fusionner entre elles pour devenir plus puissantes, d'autant qu'il existe plus de 1000 cartes dans le jeu.


  


Malgré son système innovant, Baten Kaitos semble être des plus classiques durant les phases d'exploration. En effet, même s'il est possible de voir directement ses ennemis pour éviter de les combattre, la liberté de mouvements semble faible. Seuls quelques chemins mènent à différents lieux. Ces lieux sont également décrits comme assez simplistes dans leur structure même. Les endroits confinés occupent une place importante de l'univers et même les villes les plus vastes seront rapidement explorées. Bref, l'univers ne semble pas présenté un intérêt capital, ce sont plutôt les combats, longs, complexes et techniques qui devraient être l'atout principal du soft. Le titre semble néanmoins superbement orchestré. Aucun blanc dans le scénario, aucun dialogue trop long ou ennuyeux, aucun surjeu dans le doublage ne semble entâcher l'action qui devrait se montrer ainsi beaucoup plus fluide. On aura également droit aux quêtes annexes qui emporteront le joueur dans divers mini-jeux offrant l'acquisition de cartes secrètes par exemple. Dans les villes, passages ou endroits stratégiques (comme avant la confrontation avec un boss), des fleurs serviront de point de sauvegarde. Ces fleurs pourront également servir de télétransporteurs vers des églises où l'on pourra transformer les points de compétences acquis en niveaux supplémentaires. Certains objets pourront, tout au long de l'aventure, améliorer vos capacités de contrôle des cartes, assurant ainsi une plus grande maitrîse lors des combats.


  


Niveau graphique, les décors sont en 2D, comme dans les anciens Final Fantasy ou dans les Resident Evil, empêchant ainsi les mouvements de caméra. Les personnages semblent quant à eux superbement modélisés et leurs animations sont convaincantes. Quant aux effets de lumière durant les combats ou à l'univers en lui-même, ils marqueront sans doute les joueurs qui pourront s'y essayer. Baten Kaitos pourra donc se vanter d'être une réussite graphique mais aussi sonore. Avec Motoi Sakuraba à la baguette, qui a travaillé sur des projets comme Valkyrie Profile, Star Ocean, Golden Sun ou la série des Tales of, la bande-son s'offre un style connu des amateurs de RPGs.


  


Au final, en attendant l'annonce d'un sortie européenne, tous les joueurs ne pourront qu'attendre la sortie du soft chez eux pour profiter de cette petite perle dont nous fait don Namco. En essayant d'innover dans de nombreux domaines, notamment graphique ou lors des phases de combats, Baten Kaitos pourrait s'avérer être une alternative intéressante aux Final Fantasy de Square-Enix...


Foenix

 
 
Fin page Fin page