RPGK! - rpgkingdom.netRPGK! - rpgkingdom.net  
He's dead, okay? Dead! - Lulu, Final Fantasy X 
 
Top page  
Accueil
Forum
Chat ! ( connecté )
Coin des fans
Guestbook
Liens
Skins
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

Final Fantasy Ring
RPG Soluce
Son of Destiny
RPG-Z
Lost Edens
Legendra
RPG Emulation
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Alpha-Emul


  

 

Test Array

Reviews Reviews

Kingdom Hearts : Chain of Memories


Titre: Kingdom Hearts : Chain of Memories
Plate-forme: GameBoy Advance
Genre: RPG
Developpeur: Jupiter
Editeur: Square Enix

Sortie JAP: 11 Novembre 2004
Sortie US: 7 Décembre 2004
Sortie Europe: Mai 2005

Ecrit le 02-03-2005 par Kitty-Cat

11 commentaire(s)

Un beau jour de Novembre 2002 sortit un jeu dont on avait craint le pire lors de son annonce, j’ai nommé Kingdom Hearts premier du nom. Celui-ci se révela finalement une trèèèès bonne surprise de la part de Squaresoft avec d’excellent graphismes, des musiques pas dégueu, des personnages Disney utilisés à bon escient avec des personnalités ressemblantes, etc. Enfin je ne suis pas là pour refaire le test. Ce qu’il faut retenir, c’est surtout que lors de la fusion Square/Enix, Kingdom Hearts, à la grande surprise de tous, fut annoncé comme une des séries sur laquelle la firme allait s’appuyer. Chain of Memories est donc la première suite de KH et c’est à moi, qui a du retourner le premier une bonne dizaine de fois que revient le test de cet opus ^^.




Sur le c**

C’est les premiers termes qui me sont venus à l’esprit lors de mon test de ce jeu, l’intro totalement en images de synthèses. La GBA donne tout ce qu’elle a dès le départ pour faire honneur à cette série. La première phase de jeu va me laisser sensiblement la même impression. C’est graphiquement magnifique (assurément, et de loin, KH : CoM est le plus beau jeu de la machine), l’animation suit parfaitement, les musiques (qui vont de belles à magnifiques) sont pas trop détruites par le processeur sonore (mention spéciale au thème de Jack Skellington… de la grande musique qui rend super bien, même ici ^^) et la maniabilité suit comme jamais pour une adaptation PS2/GBA.



Fragments ?... De mémoire ? O_o

Tel est le sous-titre de ce jeu. Et il n’est pas là pour rien. Pour une raison que vous apprendrez lors de votre partie, Sora ainsi que ses amis Donald et Dingo perdront peu à peu la mémoire et devront donc bien évidemment les retrouver. Sur ce principe assez sympa se greffe une histoire d’excellente facture. Celle-ci vous permettra de revoir d’anciennes connaissances (amis comme ennemis) ainsi que d’en faire de nouvelles. On notera que dans cet épisode, les Unknowns sont bien plus présents que dans le premier opus, ceci préparant à KH2 où ils seront apparemment le centre de l’histoire.



A l’assauuuuuuut !!! (©Naheulbeuk ^^)

Dame jouabilité, nous voilà. De nos jours, les développeurs auraient tendance à oublier qu’un jeu avant d’être beau se doit d’être maniable. Mais ce n’est pas le cas chez Square Enix. Bien qu’un système de cartes de combat (que les tutoriaux du jeu vous expliqueront 100 fois mieux que moi, pauvre testeur) soit présents, c’est aussi péchu et rapide que sur PS2 (qui a dit aussi bourrin ? ^^’ )
Bien que le jeu soit en 2D, l’aire de combat n’est pas qu’une simple voie ferrée, mais bien une aire (de déplacement libre cela va de soi) comme son nom l’indique.
A noter que je considère KH : CoM comme un RPG et non plus un A-RPG, car comme dans les Star Ocean et les Tales of, le déplacement dans l’aire est libre mais ne se passe pas dans le plan de déplacement. (Petite astuce : Si vous voulez avoir un avantage, engagez le combat en tapant sur les ennemis affichés sur la carte avec la clé… ils commenceront la joute avec le statut « Assommé »)
Petite précision : Ne confondez pas cartes de combat et cartes de déplacement (celles qui vous permettent d’ouvrir les portes dans les mondes) quand vous les récupérez, elles n’ont absolument rien à voir.



Petit point sur les graphismes , l’animation et les ziziques

Comme dit précédemment, ces trois points tuent la gueule (si je puis me permettre de m’exprimer ainsi). Les personnages ne sont pas qu’une infâme bouillie de pixels ne ressemblant pas du tout à leurs artworks, c’est même tout le contraire. C’est très coloré sans être flashy, on ne confond jamais décors et personnages en mode « Déplacement sur la carte ». L’animation quant à elle est fluide, sans ralentissement notable (a part en cas de gros souk lors d’assauts contre de très nombreux ennemis), avec des personnages qui contrairement à beaucoup de jeux sur la machine, ne semblent pas batifoler à travers le(s) monde(s) avec un balai dans le c**. En mode combat, c’est du pareil au même, à part que c’est peut-être encore plus détaillé et tout aussi bien animé (mis à part le petit point cité plus tôt). Les ennemis sont parfois gigantesques, en imposent par leur look et la qualité de leur reproduction à l’écran. Restent les musiques. Y’a pas à dire, elles arrachent. (Même si le processeur sonore ne leur rend pas toujours honneur). Certains thèmes sont directement importés de la version PS2, et les nouvelles mélodies valent le détour. Seul le thème de combat peut à la longue vous lourder, mais c’est le lot de tous les RPG ou presque selon moi =). On ne peut qu’une fois de plus rendre hommage au talent de Yoko Shinomura, compositrice très très douée de Square (elle avait auparavant officié entre autres sur KH premier du nom ou sur Parasite Eve), mais malheureusement peu connue des non fans de la boîte.



Ce n’est qu’un au revoir mes frèèèèèères…

Et oui, c’est déjà la fin de mon test (de toute façon, je suis pas réputé pour mes tests de 69 pages ¼ (69 ? Comme c’est étonnant :p)). Je vais donc vous y livrer mon avis personnel maintenant que la partie test est à proprement parler terminée =) . Je pense que vous l’aurez compris (bien que j’ai essayé de rester au maximum objectif), j’adore ce jeu. Je le considère comme une digne suite de la version PS2, et ça se sent qu’ils ne l’ont pas fait pour se faire de la thune. Il m’a de plus donné encore plus envie de jouer à KH2 lors de sa sortie tant les nouvelles questions qu’ils laisse en suspens sont nombreuses. Je ne peux que vous conseiller d’y jouer, et de bien profiter de l’excellente surprise de la fin (et je ne parle pas de la fin tout en images de synthèse ^^). Qui amènera d’ailleurs une surprise encore plus excellentissime (je ne parle toujours pas de la séquence de fin =)). Comme pour Parasite Eve, je dérogerai à la loi qui veut que je sois un des testeurs les plus sévères sur la note (voire même le plus sévère ^^) en donnant à KH : CoM une note qui correspond à ce qu’est ce jeu, c'est-à-dire quelque chose proche de la perfection (et je pèse mes mots).


(PS : Gunn , ne profite pas de mon 19 pour coller un 25/20 à SO3 (Private Joke ^^))



Note Finale: 19 / 20
Kitty-Cat

 
 
Fin page Fin page