Ne connaissant pas Shining Force (et pourtant c'est mon époque, vu mon grand âge) jeu mythique de SEGA, je pensais en l'...Ne connaissant pas Shining Force (et pourtant c'est mon époque, vu mon grand âge) jeu mythique de SEGA, je pensais en l'...  
I hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate hate you! - Kefka, Final Fantasy VI 
 
Top page  
Accueil
Forums
Chat !
Coin des fans
Guestbook
Liens
Historique
Staff
Statistiques

News
Encyclopédie
Reviews
Previews
Dossiers
Biographies
Japanime
Articles Divers
Critiques d'OST

Wallpapers
Artworks
Musiques midis
Partitions de musique
Lyrics

A propos
Roms Nes
Roms SuperNes
Roms GameBoy
Roms Megadrive

RPG Soluce
Cybe-RPG
Son of Destiny
Lost Edens
Legendra
Final Fantasy Ring
RPG-Legends
Fantasy-Source
Creative Uncut
Finaland
Jin'sei RPG
JV-RPG
Central Game
Alpha-Emul


  

 

Test Array

Reviews Reviews

Shining Force: Resurrection of the Dark Dragon


Titre: Shining Force: Resurrection of the Dark Dragon
Plate-forme: GameBoy Advance
Genre: RPG / Stratégie
Developpeur: Sega
Editeur: THQ

Sortie JAP: 05/08/2004
Sortie US: 06/2004
Sortie Europe: 30/04/2004

Ecrit le 28-07-2004 par Pirotes31

8 commentaire(s)

Ne connaissant pas Shining Force (et pourtant c'est mon époque, vu mon grand âge) jeu mythique de SEGA, je pensais en l'achetant, investir dans un bon petit jeu de rôles sur ma petite GBA. Je n'avais pas pris la précaution de regarder les tests des bouquins de jeux vidéo dont je fais acquisition tous les mois, ni aux previews des sites du même sujet. Je n'écoutais même pas les avertissements de mon chéri, et n'en faisant qu'à ma tête comme bien souvent, je fis l'achat de ce titre dont j'avais entendu parler, mais sans jamais savoir de quoi il retournait.... Et bien très chers lecteurs, sachez que j'ai carrément A-DO-RE ! Oui oui, pour une fois que j'aime un jeu autre qu'un RPG, il faut le dire haut et fort.




Ce jeu ne paye pas de mine, il est un petit peu vieillot côté graphismes, mais a un grand charme et recelle tout plein de personnages bien sympathiques, et c'est souvent la diversité et le nombre de personnages qui est déterminant pour moi pour que j'accroche sur un jeu. Là, nous ne sommes pas en reste avec les humains, les elfes, loups-garrous et centaures, voire même dragons et autres créatures hybrides. Certains se rélèvent fragiles physiquement, mais indispensables pour la magie, et d'autres sont de vraies brutes épaisses et frappent comme des malades, ce qui est très utile contre les boss, quitte à les sacrifier "pour la cause".




L'histoire quand à elle ne casse pas des briques il est vrai, et on nous fait le coup du roi fou qui veut conquérir le monde, et devinez qui vous êtes? Biensûr! L'être élu, le seul qui puisse arrêter ce roi fou, qui bien entendu est manipulé dans l'ombre par un méchant sorcier trop ambitieux animé par la seule volonté de réveiller le Dark Dragon, ce qui plongera le monde dans les ténèbres.... Bon je sais c'est pas révolutionnaire de créativité, mais terriblement efficace.




Pour acomplir votre quête, mis à part les divers personnages que vous rencontrerez sur votre route et que vous pourrez recruter, vous aurez à acomplir de minuscules quêtes annexes qui vous rapporteront de précieux objets (armes, items ou cartes), précieux, amusants ou presque coquins, mais pas d'inquiétude pour les plus jeunes, cela reste grandement correct et même mignon.
Vous pouvez aussi récupérer d'autres objets en tuant les boss avec le bon personnage, mais cela il faut la solution. Biensûr, vous pouvez vous ballader dans les villes et villages, mais ne vous leurrez pas, vous allez entrez dans la valse folle des combats les uns derrière les autres, sans parfois pouvoir reprendre votre souffle. C'est ce que je regrette un peu dans les jeux "Tactics", c'est 30 min de bataille pour 5 min de dialogues et 30 secondes d' "exploration"... quel dommage, mais bon, que voulez-vous, c'est comme ça c'est comme ça.




Passons aux combats puisqu'il n'est question que de cela dans ce jeux. En tant que néophyte, j'ai trouvé ce jeux parfait pour débuter : le système de combat est simple, intuitif et vous pouvez tranquilement choisir les différentes actions d'un joueur et même revenir en arrière si vous vous êtes trompés. Les personnages changent à l'écran en fonction des tenues dont vous les avez affublés, un petit détail que j'apprécie fortement. Et lorsque vous avez choisi le coup, la magie ou l'item à utiliser, la carte de combat s'efface pour faire place à un plan en 2D digne des anciens jeux de baston où vous voyez les deux adversaires se faire face et obéir aux ordres qu'ils ont recu, suivent ensuite parfois soit des contre-attaques, soit des coups raffales. Les magies elles peuvent atteindre plusieurs adversaires en même temps, et vous verrez défiler les cibles visées que vous soyez l'attaquant ou l'attaqué.




Pensez aussi à utiliser le décors de la carte de combat afin de préserver certains de vos personnages, ou encore de prendre par surprise vos adversaires, et méfiez-vous des magiciens ou guérisseurs de la partie adverse, et si vous pouvez, détruisez-les en premier, quitte une fois de plus à sacrifier un perso.
L'évolution de vos personnages ne pourra se faire que pendant les combats, bref, plus vous combattez, plus votre personnage va gagner des points d'expérience et plus vite il passera au niveau suivant. Vous aurez la possibilité pour certains personnages de changer de "métier" et ainsi de changer de classe dès que vous aurez dépassé le niveau 10. Mais attention, à partir du moment où vous aurez "muté", vous reviendrez au niveau 1 de votre nouveau métier, par contre vous pourrez vous équiper d'armes réservées aux pro.




Autre option du jeu, vous avez la possibilité (je l'avais évoqué tout à l'heure) de récolter et collectionner des cartes de capacité des différents personnages que vous rencontrez, recrutez ou combattez. Je ne peux vous dire encore à l'heure actuelle comment utiliser ces cartes, mais comme on dit "ça va viendre", et je suis certaine que finalement ce n'est pas si difficile que ça pour l'utilisation. La musique, quant à elle ne restera certainement pas gravée dans les mémoires, mais elle accompagne agréablement les diverses phases du jeu. Cela reste très correct pour la GBA. Dernière chose, sachez qu'il y a 8 chapitre avec leurs épilogues, et qu'à chaque fois que vous recommencerez le jeu, le niveau de difficultés montera d'un cran. Mais bon, d'autres surprises risquent encore d'arriver puisqu'à l'heure où j'écris ces mots, je n'ai pas encore fini une partie. Pour résumer, et une fois n'est pas coutume si vous avez lu mes autres test, je vous conseille fortement l'acquisition de ce petit jeu bien sympathique, en espérant que vous aimerez autant que moi.

Sur ce bon jeu, je retourne y jouer de ce pas!



Note Finale: 16 / 20
Pirotes31

 
 
Fin page Fin page
--> --> --> --> --> -->